Le Libra de Facebook connait une popularité grandissante auprès des Chinois

Le Libra de Facebook connait une popularité grandissante auprès des Chinois

Actualités
24 juillet 2019 par Clémentine

Les internautes chinois manifestent un intérêt accru pour les crypto-monnaies, notamment pour celle de Facebook. La Chine détient le record mondial pour la recherche du mot Libra sur Google.

La Chine s’intéresse au Libra

Selon les données de Google Trends, la Chine a surpassé le monde entier en ce qui concerne la recherche de renseignements sur la crypto-monnaie de Facebook. Elle affiche le plus grand nombre de requête sur le sujet de Libra depuis le 18 juillet.

Si la popularité de la requête est évaluée selon une proportion entre les différents pays, la Chine détient la valeur maximale de 100. Le pays du milieu est loin devant St Helena et Singapour qui affichent respectivement 37 et 32. Hong Kong et le Luxembourg sont en troisième et quatrième position avec des valeurs respectives de 25 et 24.

Les Etats-Unis révèlent une proportion de 10 sur la même période. Curieusement, ils sont sous-classés, bien que Libra soit une crypto-monnaie Made in USA. En 25ème position, les Etats-Unis enregistrent nettement moins de recherche Google pour le mot « Libra ».

En concurrence avec WeChat et Alipay ?

Sina Weibo, un réseau média populaire en Chine, a également enregistré un réel intérêt de la part des utilisateurs pour la monnaie virtuelle du géant des médias sociaux.

Cependant, Cnledger a souligné l’éventuelle rivalité entre le Libra, Alipay et WeChat. Les services proposés par ces deux entreprises sont également très prisés par les utilisateurs chinois.

à lire aussi :  Le Liechtenstein donne l’autorisation à Neufund de réaliser des offres publiques basées sur la Blockchain

David Marcus, le responsable de Calibra, le portefeuille numérique de Facebook, a récemment confirmé les intentions du Libra. La monnaie virtuelle de Facebook redoublera d’efforts pour concurrencer les titans chinois de paiement en ligne Alipay Group Holding et WeChat Pay de Tencent Holdings.

Marcus a précisé cela au cours de l’audience du Libra, organisée par le Comité des services financiers de la Chambre des représentants américains le 17 juillet.

Par ailleurs, la finance traditionnelle n’est pas en reste. La banque centrale chinoise va bientôt lancer sa propre monnaie numérique, afin de contrebalancer une éventuelle hégémonie de la crypto-monnaie de Facebook.

Pour sa part, le gouvernement japonais dirige une campagne mondiale mettant en œuvre un réseau international de paiement en crypto-monnaie. Voulant adopter un système similaire à celui du SWIFT, le pays du soleil levant espère renforcer la lutte contre le blanchiment de fond en recourant au système Blockchain.

Que pensez-vous de l’intérêt croissant des Chinois pour le Libra ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X