Projet Libra : des membres du consortium craignent une image négative à l’issue des enquêtes institutionnelles

Projet Libra : des membres du consortium craignent une image négative à l’issue des enquêtes institutionnelles

Actualités
27 août 2019 par Xavier

Mal-en-point, la troupe d’investisseurs alignés derrière le projet Libra de Facebook commence à perdre patience face aux problèmes réglementaires de Facebook. Dans un article relayé par le Financial Times, au moins trois membres du consortium auraient ainsi soulevé leurs craintes par rapport à l’image négative dégagée par le Libra.

Le Libra pourrait détériorer l’image de certaines enseignes

Décrié comme une ambition fallacieuse selon les sénateurs il y a quelques semaines, la crypto-monnaie Libra de Facebook risque de ne jamais voir le jour, du moins aux Etats-Unis. En effet, les responsables du projet avaient tenté de défendre les avantages de crypto-projet censé desservir plusieurs milliards de gens dans le monde, mais au final, les autorités n’y ont relevé que les conséquences négatives, comme la souveraineté monétaire et autres détournements.

Devant ce mur réglementaire infranchissable, les membres du consortium de gestion du Libra commencent ainsi à douter de la pertinence de la crypto-monnaie. Tandis que certaines sociétés perdent espoir sur le lancement du produit, d’autres craignent une détérioration de leurs images. Je pense qu’il sera difficile pour les partenaires qui veulent être perçus comme étant en conformité de soutenir le Libra, affirme l’une d’elles sous les micros du Financial Times.

L’avenir du Libra reste incertain

Le potentiel d’une crypto-monnaie d’ordre international a attiré près de 27 grandes sociétés telles que Visa, Mastercard, Paypal, Uber et bien d’autres, à rejoindre Facebook. Cependant, ces entreprises étaient loin d’imaginer les barrières réglementaires instaurées par les autorités de régulation.

A l’issue d’une audition auprès du comité sénatorial des Banques, David Marcus, l’un des grands responsables du projet n’a pu convaincre les institutions sur la pertinence du Libra.

à lire aussi :  Rapport Weiss Ratings : Bitcoin (BTC) obtient une note C+ établie sur une adoption en croissance

D’autre part, les suspicions internationales s’entassent et risquent de limiter la perspective de réussite de cette crypto-monnaie. En effet, Bruno Le Maire, le ministre des Finances de la France avait totalement refusé d’instaurer un système monétaire contrôlé par des entreprises privées tandis que le G7 s’est réuni à l’occasion d’un rassemblement spécifique pour enquêter sur les véritables ambitions du Libra.

Que pensez-vous de ces craintes affichées par les membres du projet Libra ? Donnez votre avis dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X