Le Président du Brésil suspend un crypto-projet destiné aux peuples autochtones

Le Président du Brésil suspend un crypto-projet destiné aux peuples autochtones

Actualités
8 juin 2019 par Océane

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, multiplie les prises de position musclées. Après avoir assoupli le port d’armes à feu au Brésil en mai, le Chef d’Etat fait désormais barrage au lancement d’une crypto-monnaie destinée aux peuples autochtones du pays.

Une hostilité assumée

Le Brésil qui abrite des terres appartenant à des peuples indigènes se confronte à nouveau à la politique anti-autochtone du président brésilien.

Le dirigeant vient en effet de suspendre un crypto-projet de 44,9 millions de reals brésiliens (soit environ 10,20 millions d’euros) visant à créer une crypto-monnaie dont l’usage serait exclusivement réservé aux peuples autochtones.

Le programme concocté par la FUNAI, l’organisme gouvernemental brésilien qui élabore et applique les politiques relatives aux peuples indigènes, cherche également à initier la minorité autochtone au Bitcoin.

Lors de la conférence de presse, Jair Bolsonaro a indiqué vouloir mettre un frein à un projet « qui a pour but d’apprendre aux Indiens à utiliser le Bitcoin » et assure, au passage, ne pas connaître l’utilité d’une telle monnaie numérique.

Ce dernier conclut son discours en affirmant que la FUNAI ne recevra ni financement, ni soutien pour son crypto-projet.

Une crypto-régulation qui se dessine enfin

Cette volonté de Jair Bolsonaro de s’opposer à l’élaboration d’une crypto-monnaie serait hypothétiquement due à l’absence d’une régulation des cryptos bien définie dans le pays.

Les autorités planchent actuellement à l’élaboration d’un attirail de lois à appliquer dans le domaine des crypto-monnaies.

à lire aussi :  Les caféiculteurs brésiliens adoptent une crypto-monnaie

Fin mai, le président de la Chambre des députés du Brésil a ordonné la création d’une commission chargée d’examiner la meilleure manière de réguler les crypto-échanges.

Pourtant, cette incertitude réglementaire n’a pas empêché l’institution financière publique BNDES d’émettre un stablecoin adossé au réal brésilien avec un ratio de 1:1.

Comme la banque BNDES a été accusée d’avoir distribué des pots-de-vin présumés dans des affaires de corruption, les créateurs du projet pilote espèrent que la crypto-monnaie aidera à renforcer la confiance dans les banques publiques grâce à la transparence offerte par la Blockchain.

Que pensez-vous de cette suspension ? Partagez votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X