La Banque brésilienne du développement lance le « Real » numérique

La Banque brésilienne du développement lance le « Real » numérique

Actualités
7 mars 2018 par Victor

Afin d’augmenter la transparence du secteur financier, la Brazilian National Bank for Economic and Social Development (BNDES) a l’intention de transférer la monnaie nationale du pays, le Real, à travers la Blockchain de l’Ethereum. Dans cette optique, elle sera alors utilisable sous forme de monnaie numérique.

Pour rappel : le « Real » est la monnaie du Brésil.

Le Real brésilien passe par la Blockchain publique d’Ethereum

Susana Maranhao, un membre de l’équipe BNDES Token a déclaré :

« N’importe quel Brésilien peut alors connaître les sociétés impliquées dans la transaction et les transactions effectuées, les informations sensibles ne seront pas stockées dans la base de données de la BNDES, mais seront disponibles au public au sein de la Blockchain. »

Le token BNDES est un token ERC-20, les emprunteurs de la banque reçoivent une valeur équivalente à la somme requise (1 real = 1 token BNDES). Ils peuvent être facilement remboursés auprès de la Banque Nationale du pays. 

Vanessa Almeida, une responsable du développement des systèmes de BNDES a donné plusieurs précisions à ce sujet :

Il existe un coût alternatif entre obtenir et rembourser, mais nous estimons que ce coût sera inférieur aux coûts actuels entre la demande d’opposition, la vérification des conditions d’émission et le transfert au client avec le paiement ultérieur au fournisseur.
(traduction approximative de la déclaration)

Elle a ajouté :

De plus, la remise des tokens facilitera la responsabilisation des clients de BNDES, ce qui peut largement compenser leur coût. Tout cela doit être mesuré avec des données réelles, il est donc très important de valider le concept auprès des clients qui prennent en compte la valeur de la proposition, comme cela a été le cas pour Espírito Santo, un État au sud-est du Brésil.

L’initiative de la banque répond à une certaine demande des clients qui n’a pas forcément été satisfaite auparavant. Au lieu de confier l’argent FIAT (euro, dollars) à des fournisseurs ou des institutions financières inconnues, la monnaie passe par une blockchain publique.

à lire aussi :  EterBase obtient le feu vert de l’autorité de régulation du Liechtenstein

Le real numérique est fortement critiqué

Gladstone Arantes Jr, un employé de la banque s’est adressé à la communauté en réponse aux critiques à son encontre :

La banque BNDES est la cible de critiques et de méfiance non seulement de la part de la presse, mais aussi de la société en général. Avez-vous pensé, s’il était possible, de prouver qu’aucune ressource de BNDES n’a été laissée entre les mains des blanchisseurs d’argent ou qu’aucune ressource de BNDES n’a quitté le Brésil pour se rendre à Cuba ?

La façon dont les tokens brésiliens seront dépensés par les entrepreneurs reste floue, mais puisqu’ils sont réellement liés à la monnaie nationale, il semble n’y avoir aucune raison de s’inquiéter de l’échange de ces monnaies.

De toute évidence, la Blockchain devrait augmenter la transparence. Le token BNDES sera éventuellement utilisé par les entreprises d’État et les organisations caritatives à l’avenir. Les entités malfaisantes n’iraient pas prendre des risques inconsidérés en utilisant cette monnaie numérique dans un processus de rachat. Toutefois, seul l’avenir nous dira ce qu’il en est.

Que pensez-vous du « real numérique » de la banque brésilienne? Partagez votre avis dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.