Le président de la Banque centrale allemande prévoit de concurrencer le Libra

Le président de la Banque centrale allemande prévoit de concurrencer le Libra

Actualités
7 janvier 2020 par Antoine

Bien qu’il ne soit pas enthousiaste à l’idée de lancer une crypto-monnaie parallèle à la devise de l’Europe, le président de la Banque centrale allemande a incité les banques et les entreprises européennes à explorer le potentiel des nouvelles technologies afin de prévenir une éventuelle domination du secteur des paiements par les géants américains et précisément Facebook et son Libra.

Des solutions de paiement à la hauteur du Libra

Le crypto-projet Libra annoncé par Facebook et ses compères (une vingtaine de partenaires) n’a cessé d’alerter les responsables européens que ce soit sur le plan politique, économique ou commercial.

Certains personnages clés de l’Union européenne comme Bruno Le Maire (ministre français des Finances) s’est montré particulièrement agressif envers le Libra.

Récemment, c’est Jens Weidman, le président de la Banque centrale allemande qui a lancé un message d’alerte aux banques commerciales et autres entreprises financières face aux impacts que le Libra pourrait avoir au sein de l’Union européenne.

Pas de crypto-monnaies pour l’UE jusqu’à présent

L’incitation de Jens Weidman à produire des services aussi performants et révolutionnaires que le Libra répond à un besoin d’évolution pour la finance et le commerce. Dans sa déclaration, il affirme que l’Etat ne devrait pas participer à ce genre de projet pour l’instant bien que la BCE ait érigé un groupe de travail sur les monnaies numériques afin de définir des objectifs sur le secteur.

Ceci étant, les membres de l’Union semblent étudier discrétionnairement la technologie en dehors du cadre européen. Ainsi, la France a publié une nouvelle réglementation sur la Blockchain et la crypto dans le cadre de la loi Pacte tandis que la Banque centrale allemande s’est investie dans une expérimentation de la crypto-monnaie avec ses banques commerciales.

à lire aussi :  Les bourses européennes de crypto-monnaies appellent à une réglementation plus stricte

Que pensez-vous de ces déclarations de Jens Weidman sur l’exploitation des services de paiement numérique et des crypto-monnaies ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X