La première carte bancaire à récompenser en crypto-monnaie 1% sur chaque achat


Le scénario et l’offre de récompense typique des cartes bancaires « cashback » ont été récemment revisités par Blockrise. Les utilisateurs de crypto-monnaies sont désormais gratifiés par un nouveau type de carte bancaire. Différentes des cartes traditionnelles, celles proposées par Blockrise, une start-up basée à San Francisco, offrent à ses clients une récompense «crypto back» de 1%, payée en BTC ou ETH.

Une carte de crédit offrant des récompenses en crypto-monnaie

Thomas Harrison, âgé d’à peine 25 ans a fondé Blockrize. Il affirme que l’objectif de sa société est de rembourser en crypto-monnaie 1% du montant de chaque achat effectué par ses clients. Harrison a été le chef des opérations de l’application Whatsgoodly dont les services ont fourni différents types de sondage en ligne. Selon Harrison dans son interview accordée à Market Watch, un magazine d’information financière, la carte a déjà plus de 2 000 personnes sur liste d’attente.

Les cartes de cashback traditionnelles avec une dépense moyenne de 1 250$ US par mois peuvent rapporter 150 à 300 $. Si quelqu’un dépensait le même montant en 2017 avec la carte de récompenses crypto, il aurait gagné 998$ en BTC ou 2 487$ en ETH grâce à l’évolution du prix.
Le site internet de Blockrize explique :

1% de crypto-monnaie sur chaque achat ! – Choisissez la crypto-monnaie que vous voulez et gagnez-la chaque fois que vous utilisez votre carte Blockrize – Il vous suffit de l’indiquer et nous nous occupons du reste.

Sachant qu’avec la carte Blockrise, aucun frais n’est taxé sur les crypto-monnaies, le client garde 100 % des récompenses. Cependant, les achats doivent se faire en dollars américain.

Les titulaires de la carte ont la possibilité de payer les factures avec leur carte bancaire, consulter les relevés en ligne et vérifier leurs soldes de récompenses en crypto-monnaie.

1 % de récompense en crypto-monnaie équivaut à 6-16% de remise en monnaie fiduciaire

À l’heure actuelle, Harrison est le seul employé à temps plein à gérer les opérations quotidiennes de Blockrize. Cependant, il travaille avec Zak Allen, un ingénieur en fintech de Shogun Enterprise ; Alex Atallah, le cofondateur d’Opensea.io, et Jonathan Gelfand, associé gérant chez Card Linq.

La volatilité des récompenses accumulées pourrait favoriser une raison suffisante pour démotiver certains clients à utiliser la carte Blockrize.

Toutefois, si un client dépense 1 000 $ par mois en moyenne, il reçoit une récompense de 825$ en Bitcoin ou Ethereum en une année. Cela équivaut, à 6,7 % de remise sur chaque achat. La carte de crédit traditionnelle offre 1 % de remise, soit 120$ en une année. Cette remise de 6,7 % est un minimum. Elle peut aller jusqu’à 16,6 % sur un seul achat. La différence parle d’elle-même pour persuader l’adoption de cette nouvelle carte.
Blockrize réalisera un bénéfice en collectant les frais de traitement payés par les commerçants, chaque fois que le client utilise sa carte.

à lire aussi :  Jimmy Wales évoque la notion de "bulle des crypto-monnaies"

Que pensez-vous du concept de Blockrize pour lequel on peut gagner des crypto-monnaies en tant que récompenses via les cartes bancaires ? Faites-nous savoir ce que vous pensez de cette idée dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...
Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X