Le Petro rend les Vénézuéliens perplexes

Le Petro rend les Vénézuéliens perplexes

Actualités
10 décembre 2018 par Antoine

La décision du président vénézuélien Nicolas Maduro d’augmenter le prix du Petro, n’a pas enchanté les vénézuéliens.

Ne bénéficie d’aucune confiance

Le Petro a été lancé en février dans le but d’épargner le Venezuela de la crise hyperinflationniste provoquant des pénuries chroniques de nourriture et de médicaments dans le pays.

Au départ, la monnaie était censée être adossée à une zone contenant cinq milliards de barils de pétrole, ce qui représente une mauvaise idée selon un certain nombre de vénézuéliens. En octobre, un nouveau livre blanc a indiqué que Le Petro est soutenu par 50 % de pétrole, 20 % d’or, 20 % de fer et 10 % de diamants.

La déclaration de la hausse du prix du Petro la semaine dernière a suscité de vifs débats chez les experts vénézuéliens. En effet, le prix est passé de 3 600 bolivars souverains à 9 000.

A l’instar de Gabriel De La Rosa, propriétaire d’une entreprise de technologie vivant à Madrid, beaucoup affirment que le gouvernement ne reconnaît pas les crypto-monnaies, ni savent comment les utiliser ou les lier au prix du pétrole.

Selon lui, le Petro n’a aucune valeur car il est difficile d’accepter une monnaie qui n’inspire aucune confiance.

Par ailleurs, Fabian Camacho, un développeur de logiciels et ingénieur système travaillant en Colombie, affirme n’avoir aucune intention d’utiliser le Petro et ne fait aucunement confiance aux idées du gouvernement.

Et enfin, l’économiste vénézuélien et directeur d’Ecoanalitica pense que le pétrole va subir le même sort que le bolivar, la monnaie sans valeur du pays. D’autant plus que celle-ci n’a aucune utilité réelle en raison de l’entité qui la gère, en l’occurrence, le gouvernement.

Une arnaque pour blanchir l’argent sale du gouvernement

Camacho et un autre Vénézuélien travaillant dans la technologie en Colombie soutiennent que cette devise numérique est une arnaque et certainement un bon moyen pour le gouvernement de blanchir l’argent subtilisé.

à lire aussi :  Le Venezuela suspend deux bourses de crypto-monnaies

Le gouvernement vénézuélien a, depuis fort longtemps, été accusé d’être un État mafieux où les criminels pénètrent dans les institutions étatiques. La corruption aurait même atteint l’appareil administratif vénézuélien.

Ces témoignages démontrent le degré de scepticisme des experts sur la fiabilité la crypto-monnaie étatique.

Toutefois, le gouvernement vénézuélien continue de vendre le Petro et d’émettre des certificats d’achat aux acheteurs, bien que son porte-monnaie numérique ne soit toujours pas disponible au public ni les liens pour le télécharger.

Que pensez-vous du scepticisme des vénézuéliens concernant le Petro, la crypto-étatique tant controversée ? Dîtes-le nous en commentaires !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X