La pénurie des développeurs de Blockchain incite les investisseurs à former des programmeurs de demain

La pénurie des développeurs de Blockchain incite les investisseurs à former des programmeurs de demain

Actualités
25 novembre 2018 par Clémentine

La vitesse d’expansion de la technologie Blockchain à travers le monde des entreprises ne connaît aucune rupture, pourtant le nombre de « techniciens » capables de suivre cette demande croissante ne suffit plus à combler les besoins. Aujourd’hui, de nouvelles perspectives axées vers l’éducation ou plutôt la formation des programmeurs de la DLT naissent de partout afin de suivre la cadence.

La technologie Blockchain manque de développeurs

Outre les grandes institutions technologiques comme IBM ou Mastercard, de nombreuses entreprises commencent à s’intéresser de très près à la technologie Blockchain afin d’orienter leurs activités vers la future économie numérique. Cependant, le rythme médiatique effréné de cette dernière stimule les startups sans pour autant leur permettre de suivre la cadence des grandes entreprises déjà imprégnées.

A cet effet, l’écosystème de la Blockchain se trouve actuellement en manque d’effectif car sa démocratisation requiert non seulement un battage médiatique mais aussi un facteur humain technique capable de la distribuer, ce qui constitue un problème majeur aujourd’hui. Aussi, le manque de connaissance en la matière ralentit fortement son expansion en raison d’une incompréhension et surtout un manque de culture technique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle diverses plateformes de formation émergent pour renflouer ce manque.

Université de Yonsei

Les universités et centres de formation se mobilisent pour sortir les développeurs Blockchain de demain

La Blockchain est indéniablement le futur de la finance et de l’économie, et bon nombre d’acteurs en ont pris conscience depuis peu. En sachant que la principale lacune de l’introduction de la Blockchain dans les entreprises se fonde sur le manque de personnel apte à l’exploiter, des Institutions comme l’université Kingsland ou encore l’université de Yonsei(Corée du Sud) prônent ainsi des solutions de formation pour combler le fossé actuel entre la demande et l’offre.

à lire aussi :  Par où commencer pour Blockchainiser les ressources humaines ?

Kingsland University, l’institut de formation axé vers la technologie numérique propose un programme spécial pour les développeurs Blockchain tandis que l’Université Yonsei a conclu un accord avec Tezos pour former des spécialistes de la DLT. Les deux parties renforceront l’expertise de la Blockchain et de l’éducation, et discuteront de diverses opportunités de coopération dans ce domaine, rapporte le mémorandum d’accord.

Que pensez-vous de la situation actuelle de l’univers de la Blockchain ? Réagissez dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X