Paul Krugman affirme que le Bitcoin est bien plus utile que l’or

Paul Krugman affirme que le Bitcoin est bien plus utile que l’or

Actualités
18 août 2018 par Victor

L’économiste Paul Krugman a été sur le devant de la scène lorsqu’il s’est exprimé lors de la conférence Blockchain ChainXchange. Son public comptait de nombreux sceptiques, mais également des partisans du Bitcoin dont le stratège en chef de Ripple Market Strategist, Cory Johnson et le gourou des études du marché des crypto-monnaies Thomas Lee.

Un sceptique devenu partisan ?

Krugman a entamé la discussion avec le sujet de l’évolution de l’argent, poursuivant ensuite sur la manière dont celui-ci se rapporte au Bitcoin. Il reste tout de même un grand sceptique des crypto-monnaies malgré ses propos positifs .

Krugman évite toutes représailles en se justifiant que « le Bitcoin est la seule crypto-monnaie qu’il comprend à moitié ». La société progresse rapidement, tout autant que l’argent. Le stratège a d’abord lancé le débat en évoquant les pierres, l’or, l’argent et les monnaies fiduciaires avant d’en venir aux monnaies numériques.

Pour créer des Bitcoins, il faut tout autant d’énergie que celle nécessaire à l’exploitation minière de l’or. « Cela nous ramène à des centaines d’années en arrière », a ajouté Krugman.

Néanmoins, il s’est abstenu de tout commentaire sur la Blockchain, en étant agnostique sur cette technologie.

Par ailleurs, il s’interroge sur le rôle des monnaies virtuelles en tant que mode de paiement. La majeure partie des discussions avec le public de la conférence se tournait autour du scepticisme (ou du soutien) de Krugman et des autres conférenciers sur les crypto-monnaies.

Paul Krugman

L’or est démodé, le Bitcoin est l’avenir

Également lauréat du prix Nobel d’économie en 2008, Krugman a eu des propos assez surprenants lorsqu’il a comparé le Bitcoin à l’or.

« L’or est mort pour laisser place au Bitcoin qui a plus d’utilité. Les chances pour que le Bitcoin ait de la valeur à l’avenir sont grandes. »

D’un autre côté, le Bitcoin a été comparé au billet de 100 dollars américains sachant que ces derniers sont de moins en moins populaires. Le gouvernement accepte les coupures de 100 $ pour le paiement des taxes, ce qui conforte leur valeur, mais peu de magasins et entreprises les approuvent. Le Bitcoin pourrait également être une meilleure alternative au transport de sacs de billets de 100 $ d’un pays à l’autre – les barons de la drogue y trouveraient nettement leur compte.

à lire aussi :  Bitcoin : illusions perdues, espoirs incertains ?

Si Krugman pouvait changer un aspect des monnaies virtuelles, ce serait de rendre leurs coûts de transactions plus raisonnables.

« Si les coûts de transaction étaient réduits à des montants raisonnables, cela éliminerait ma principale opposition. »

Ce qu’il ignore c’est que des développeurs travaillent sur la Blockchain 3.0 qui devrait améliorer l’évolutivité de l’industrie, grâce à la réduction massive des coûts des intrants et transactions. Que ce soit par l’intermédiaire du Lightning Network du Bitcoin ou d’autres crypto-monnaies, l’on est en bonne voie pour remédier à la situation.

Source

Que pensez-vous des commentaires de l’économiste Paul Krugman sur le Bitcoin, l’or et les billets de 100 $ ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.