Oracle et The World Bee Project œuvrent pour la protection des abeilles via la Blockchain

Oracle et The World Bee Project œuvrent pour la protection des abeilles via la Blockchain

Actualités
10 juillet 2019 par Océane

La multinationale américaine Oracle vient de présenter un nouveau cas d’utilisation de la Blockchain à l’issue d’un partenariat avec The World Bee Project. Les deux entreprises promeuvent la sécurité alimentaire ainsi que la protection de l’environnement par le suivi des ruches d’abeille via le cloud computing.

Une mission environnementale et entrepreneuriale

S’exprimant lors du London Blockchain Summit 2019 ayant lieu à l’Olympia de Londres la semaine dernière, Oracle a fait part d’un nouveau service que la Blockchain accomplira sur le plan social.

En collaboration avec The World Bee Project, Oracle maniera l’intelligence artificielle (IA) et la technologie Blockchain pour le suivi de la santé des ruches d’abeilles.

Etant donné le rôle vital des abeilles pour la population humaine – tant pour l’agriculture que pour la sécurité alimentaire – les deux entreprises se sont orientées vers les technologies de pointe pour soutenir le cycle de vie de ces insectes.

La chaîne d’approvisionnement du miel est devenue problématique, selon le constat des productions impures ou contaminées de certains apiculteurs. Des sucres raffinés, du sirop de maïs, du sel et d’autres substances toxiques ont été détectés dans des bocaux de miel vendus en magasin.

Prouver l’authenticité du miel avec la Blockchain

La production de miel de mauvaise qualité lèse autant les consommateurs que les apiculteurs qui fournissent les produits authentiques.

Plus de 75 % du miel vendu en magasin est « non authentique » ou impur selon Oracle. Du coup, la Blockchain a pour mission de prouver l’origine des produits achetés en point de vente et indiquer de manière exacte la pureté du miel.

à lire aussi :  Oracle fait son entrée dans l’industrie Blockchain

A travers l’exposition baptisée « The Connected Hive and The Future of Farming », Oracle invite les visiteurs à suivre le processus de déploiement des capteurs IoT (Internet of Thing) et IA. Elle fournit des informations détaillées comme le poids de la ruche, la distance parcourue par les abeilles et les données acoustiques qui proviennent des ruches.

Oracle et The World Bee Project sont sur le point de créer les premières « ruches intelligentes » à l’aide de l’Intelligence Artificielle (IA), et cela à l’échelle mondiale.

Que pensez-vous du suivi de la production de miel créé par Oracle et The World Bee Project ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X