OKEX Korea ne prend plus en charge les crypto-monnaies axées sur l’anonymat

OKEX Korea ne prend plus en charge les crypto-monnaies axées sur l’anonymat

Actualités
18 septembre 2019 par Océane

Sous la pression du GAFI, le Groupe d’action financière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme , OKEX Korea, la branche sud-coréenne de la crypto-bourse OKEx, aurait finalement décidé de ne plus proposer les crypto-monnaies axées sur l’anonymat.

Cinq tokens majeurs seront bannis de la plateforme

Le GAFI a détecté des incohérences entre les principes de lutte contre le blanchiment d’argent et ceux régissant les pratiques au sein des crypto-bourses. Ainsi, il a émis de nouvelles mesures exhortant les plateformes de crypto-trading à ne plus coter les crypto-monnaies axés sur la confidentialité.

Désormais, ces plateformes seront contraintes de communiquer des informations pertinentes relatives aux transactions aux autorités compétentes, à savoir : le nom et l’adresse de l’expéditeur et du destinataire des fonds.

De ce fait, les crypto-monnaies suivantes, à savoir le Monero (XMR), Dash (DASH), ZCash (ZEC), Horizen (ZEN) et Super Bitcoin (SBTC), seront bannies d’OKEx Korea , bien qu’elles restent disponibles sur OKEX. Cette mesure prendra effet dès ce 10 octobre.

Les règles du GAFI, une menace certaine pour les altcoins

Même si l’instauration de cette nouvelle règle est propice pour mener à bien les missions du GAFI, elle pourrait porter préjudice aux crypto-monnais prônant la confidentialité.

OKEx serait en effet la deuxième crypto-bourse locale à avoir retirer ces altcoins à la liste des crypto-monnaies qu’elle prend en charge.

Et pourtant, la Corée du Sud n’est pas le seul pays à appliquer une telle mesure. En effet, plus de 200 pays seront concernés par ce règlement d’ici 2020.

Il ne serait donc pas très surprenant de voir des sites d’échange de crypto-monnaies s’installer dans d’autres pays pour réaliser leurs opérations.

à lire aussi :  Multicoin Capital soutient l’EOS et l’Ethereum au détriment du Litecoin et du Ripple

Pensez-vous que les autres sites de crypto-échange suivront l’exemple de la Corée du Sud ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X