Nordea Bank : au cœur d’une affaire de blanchiment

Nordea Bank : au cœur d’une affaire de blanchiment

Actualités
23 octobre 2018 par Xavier

La Nordea Bank, une des plus grandes institutions financières des pays nordiques, fait actuellement face à une affaire de blanchiment d’argent suite à des opérations douteuses avec des sociétés-écrans. L’ironie du sort a voulu que cette institution, réticente à l’idée d’adopter la crypto-monnaie, se retrouve dans une situation encore plus sombre que ce qu’elle avait imaginé à l’idée d’utiliser Bitcoin.

Un scandale de blanchiment appuyé par des preuves

Le feu a été mis aux poudres lorsque des médias suédois dont SVT,  un radiodiffuseur public suédois, ont annoncé dans un reportage que plus de 365 comptes individuels de la grande banque du nord ont reçu plus de 150 millions d’euros en paiement.

À cet effet, ce rapport rempli de preuves aurait été transmis aux autorités financières suédoises ce qui n’a pas laissé Nordea sans voix., la grande banque a tenu à répondre et déclare :

« Nous avons été informés du rapport, chez Nordea, nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités compétentes des pays dans lesquels nous exerçons nos activités, dont les cellules de renseignement financier, » déclare la banque.

Cette déclaration clame tacitement la neutralité de l’institution, pourtant il semble bien que les autorités aient décidé d’intervenir plus profondément dans l’affaire, d’autant plus que ce n’est pas un cas isolé puisque Danske Bank avait déjà été sanctionnée pour avoir blanchi 243 milliards de dollars.

Bitcoin a été refusé pour son exposition aux risques de blanchiment

Il y a 9 mois, Nordea avait clairement refusé l’implication du Bitcoin dans ses activités pour des raisons de sécurité, alors que maintenant, elle se retrouve seule dans ce scandale. La réglementation du Bitcoin était au cœur du débat et au final les décideurs de Nordea ont exprimé leur crainte à l’idée d’utiliser une valeur numérique sans fondement légal.

à lire aussi :  Le PDG de Shapeshift affirme que la technologie Blockchain prend le contrôle du monde

Dans cette prise de décision, Nordea avait également insisté sur le besoin de régularisation de la crypto-monnaie avant toute implémentation. Raymond Frenken avait ainsi déclaré :

« La situation changera probablement . Avec de tels développements. Cela devra être discuté dans le contexte de la Fédération bancaire européenne » qui ne risquait pas de s’annoncer de sitôt.

Que pensez-vous de cette affaire de Blanchiments chez Nordea ? Réagissez dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X