Next Commercial Bank, Group Line et Rakuten obtiennent des licences de banques virtuelles à Taiwan

Next Commercial Bank, Group Line et Rakuten obtiennent des licences de banques virtuelles à Taiwan

Actualités
1 août 2019 par Antoine

La Commission de surveillance financière de Taiwan a octroyé ces premières licences de banques virtuelles à des entreprises financières. La concurrence vis à vis des banques traditionnelles locales et autres institutions numériques de la zone pacifique procurerait alors des services plus rapides et efficaces.

Les seules licences prévues par la Commission

Les trois groupes d’investisseurs Next Commercial Bank de Chunghwa Telecom, Rakuten International Commercial Bank et Line Financial Taiwan de Line Group, ont annoncé l’octroi de licences de banques virtuelles de la part de la Commission de surveillance financière de Taiwan.

Ces entreprises seront les seules à détenir cette licence, mais cela suffirait amplement à développer une concurrence à travers le pays et à rendre efficaces les services de crédit.

Suivant les explications de Fergus Gordon, responsable des activités bancaires d’Accenture en Asie-Pacifique, les trois consortiums se concentreront sur des offres « spécifiques » pour couvrir des « besoins de services et de produits spécialisés ».

Suivre le rythme de la concurrence

Le marché des services financiers est en forte progression dans la zone pacifique et les régulateurs taïwanais s’attendent à ce que ces nouvelles entreprises apportent des innovations capables de concourir avec les autres services des pays voisins.

Effectivement, les autorités thaïlandaises, coréennes et malaisiennes misent également sur les banques numériques en accordant des licences pour révolutionner le secteur financier. Récemment, la FSC de Corée a autorisé Internet Kakao Corp à participer plus amplement dans les fonds de la Kakao Bank, une banque en ligne.

Suivant les calculs des observateurs, le secteur de la banque en ligne ferait gagner quelques points aux banques traditionnelles. McKinsey estime ainsi une baisse de la rentabilité de ces institutions financières traditionnelles à 6,4% en 2023 contre 10,1% en 2018.

à lire aussi :  L’écosystème Midas accueille Kyber Network et IDEX pour lancer le portefeuille universel "Midas"

Que pensez-vous de ces licences accordées aux banques virtuelles en Asie Pacifique ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X