MetaMask fait son retour sur Google Play Store

MetaMask fait son retour sur Google Play Store

Actualités
6 janvier 2020 par Océane

Après avoir été banni pendant près d’une semaine, MetaMask, le portefeuille Ethereum annonce son retour sur Google Play Store.

Un début d’année qui s’annonce bien

La nouvelle a été publiée via un tweet de la plateforme de Metamask, selon laquelle la décision a été prise après mûre réflexion de la part de Google.

Le tweet se lit comme suit :

« Bonne année! Après mûre réflexion, Google a autorisé l’application mobile The MetaMask sur  Google Play Store ! »

La présence de Metamask sur Google Play profitera certainement aux novices, mais surtout aux habitués de la Blockchain. Après tout, les utilisateurs du crypto-wallet à travers le monde sont au nombre de 1 million.

Google serait-il parti en guerre contre la crypto ?

Alors qu’il a évoqué la violation de sa politique liée aux services financiers pour appuyer l’interdiction, nombreux experts de l’industrie affirment que cette décision est le signe manifeste d’une répression envers la crypto-industrie. Cette conjecture pourrait bien se confirmer , car effectivement le géant californien n’a pas protesté contre la position prise par MetaMask.

Par ailleurs, Google avait déjà créé une confusion similaire auprès des créateurs de contenu sur les crypto-monnaies après que leurs vidéos aient été subitement supprimées sur YouTube.

Bien que YouTube ait avoué qu’il s’agissait d’une erreur, cet incident a profondément marqué la crypto-communauté. De nombreux utilisateurs songent à se détacher de la dépendance aux plateformes centralisées et s’orientent progressivement vers des solutions plus décentralisées.

à lire aussi :  Le navigateur Brave annonce son crypto-wallet natif très similaire à "Metamask"

Que pensez-vous du retour de MetaMask sur Play Store ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X