Un membre de l’Assemblée de New York conseille le recours à une meilleure éducation sur la Blockchain

Un membre de l’Assemblée de New York conseille le recours à une meilleure éducation sur la Blockchain

Actualités
15 mai 2019 par Océane

Clyde Vanel, un membre de l’Assemblée de l’Etat de New York, affirme que le secteur de la technologie Blockchain et des crypto-monnaies devrait augmenter son efficacité en matière de lobbying et d’éducation des régulateurs.

Une éducation adaptée pour le développement des monnaies virtuelles

Les sociétés liées aux monnaies virtuelles et à la technologie Blockchain devraient augmenter leur visibilité pour faire connaître leurs potentiels au grand public.

Le battage médiatique est souvent tourné vers les mauvais acteurs au dépend des projets novateurs.

Vanel a également souligné l’importance de l’éducation relative à la Blockchain pour la communauté, les décideurs, les législateurs ainsi que tous les autres acteurs de l’industrie.

Dans une certaine mesure, les éducateurs doivent mettre l’accent sur la formation des futurs talents.

En parallèle, les responsables gouvernementaux et les Etats devraient pouvoir simplifier l’élaboration de réglementations pertinentes sur les crypto-monnaies dans chaque pays.

A titre d’exemple, l’Etat de New York œuvre pour une approche plus mesurée, notamment en ce qui a trait à la protection des investisseurs.

Un premier groupe de travaux spécifiques de crypto-monnaies

Vanel a conseillé la création d’un « premier » groupe de travail sur les crypto-monnaies du pays en janvier dernier.

Cette équipe vise à étudier la régulation, l’utilisation et la définition des monnaies virtuelles.

Julie Samuels, la directrice exécutive d’une organisation à but non lucratif qui représente les sociétés de technologies basées à New York a déclaré :

« Les crypto-monnaies et la technologie Blockchain auront, sans aucun doute, un impact considérable sur la finance et de nombreuses autres industries à travers le monde pendant les années à venir ».

Les organismes de régulation fédéraux ont écouté le témoignage d’une équipe d’experts sur le Bitcoin (BTC) et les altcoins (ALT).

à lire aussi :  Les sanctions à l’encontre de la Russie ne freinent pas le développement de la crypto-industrie

Alors que certains législateurs privilégient l’importance d’une réglementation positive et une ouverture aux nouvelles technologies et à la classe d’actifs alternatifs, d’autres préconisent la prudence.

En effet d’après leurs dires « les crypto-monnaies sont comparables à un système de Ponzi, perméables aux activités criminelles. »

Que pensez-vous de cette préconisation sur une meilleure éducation sur la Blockchain et les crypto-monnaies ? Réagissez dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X