MasterCard et Visa en guerre contre les crypto-monnaies et les ICO

MasterCard et Visa en guerre contre les crypto-monnaies et les ICO

Actualités
19 octobre 2018 par Clémentine

Les deux géants du paiement, MasterCard et VISA, ont classé les monnaies virtuelles et les Initial Coin Offering (ICO) dans une catégorie d’actif dite « à haut risque ». Il se pourrait que le Forex subisse le même sort.

Une classification handicapante

Pour des raisons de sécurité, MasterCard aurait rallongé (depuis avril dernier) à 540 jours la période de rétrofacturation pour les paiements envoyés aux négociants en valeurs mobilières à haut risque. Visa souhaite reproduire cette initiative pour décembre 2018.

L’industrie Blockchain est la cible principale de cette classification surtout pour ceux qui opèrent à partir de juridictions peu ou non réglementées.

Selon le registre de plaintes des courtiers au mois de mai, Mastercard avait informé par email ses processeurs de paiement de ces changements, en réitérant « toute entreprise liée aux crypto-monnaies qui opère sans licence dans leur juridiction donnée entrera dans une nouvelle catégorie. »

« Toutefois, les émetteurs (de titres) seront autorisés à effectuer des transactions dans les zones où ils ont un permis légal. Et, ils sont tenus de fournir la preuve qu’ils ont l’autorisation légitime d’exercer leurs activités dans un territoire de compétence. »

Plusieurs entreprises et bourses ont préalablement informé leurs clients qu’elles ne seront plus en mesure d’accepter les dépôts par carte bancaire. Les clients deviennent donc entièrement dépendants des virements bancaires et des fournisseurs de paiement alternatifs jusqu’à ce qu’une solution viable soit proposée.

Ces mesures interviennent au moment où les courtiers européens militent en faveur d’un nouveau cadre réglementaire régissant les investissements dans les actifs numériques. Toutefois, certains centres continuent de vendre « des produits d’investissement risqués » pour le compte d’entreprises non réglementées.

à lire aussi :  Premier "Salon Blockchain 28" à Chartres, le 21-22 novembre

Méfiance !

Dans une récente interview, l’économiste américain Nouriel « Dr. Doom » Roubini a invectivé les crypto-monnaies en les comparant défavorablement au marché financier traditionnel et en défendant que […] Ethereum (ETH) représente une arnaque.

Quant au PDG de MasterCard, Ajay Banga, il a condamné l’industrie en qualifiant les projets de crypto-monnaies de poubelle à cause de leur volatilité et de leur incapacité à fonctionner comme un moyen de paiement.

Que pensez-vous de MasterCard et Visa entrant en guerre contre l’industrie des crypto-monnaies ? Réagissez dans les commentaires !

4 votes, average: 2,25 out of 54 votes, average: 2,25 out of 54 votes, average: 2,25 out of 54 votes, average: 2,25 out of 54 votes, average: 2,25 out of 5 (4 votes, moyenne: 2,25 sur 5, voté)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X