Mastercard obtient un brevet pour accélérer les transactions en crypto-monnaie

Mastercard obtient un brevet pour accélérer les transactions en crypto-monnaie

Actualités
21 juillet 2018 par Antoine

Il faut actuellement environ 10 minutes pour traiter une transaction basée sur la blockchain, ce qui freine l’adoption des monnaies virtuelles. En accordant un brevet à Mastercard, l’Office américain des brevets et des marques a pris en considération la nécessité d’une méthode pour écourter ce délai de traitement et d’augmenter par conséquent la vitesse des transactions en crypto-monnaie.

Combler le besoin de vitesse

Mastercard obtient un brevet sur les transactions en crypto-monnaieL’industrie peut potentiellement rejoindre le courant dominant du système financier étant donné que Mastercard a obtenu un brevet américain pour une nouvelle méthode d’accélération des paiements. Ce mouvement devrait révolutionner le monde des crypto-monnaies avec un impact incontournable sur le marché numérique global.

En fonction de la demande croissante de monnaies numériques, le brevet permet la mise en place d’un nouveau système d’augmentation de vitesse transactionnelle.

« Les crypto-monnaies basées sur la Blockchain ont vu une utilisation accrue par rapport aux monnaies fiduciaires traditionnelles, par les consommateurs qui apprécient l’anonymat et la sécurité ces derniers temps. »

Il résout un problème important, à savoir la vitesse.

« Il faut souvent beaucoup de temps, environ dix minutes, pour traiter une transaction basée sur une Blockchain, en raison du temps de traitement informatique et des ressources nécessaires pour vérifier et mettre à jour le registre distribué. Pendant ce temps, les transactions en monnaies fiduciaires traditionnelles sont traitées en quelques nanosecondes », peut-on lire dans le document.

Mastercard tend à intégrer les crypto-monnaies à son service

Seth Eisen, le vice-président principal de la communication de Mastercard s’est adressé à CNBC pour apporter une explication à l’ambition de la société investissant dans l’industrie des crypto-monnaies.

« Nous recherchons constamment des moyens d’apporter de nouvelles idées et de nouvelles innovations sur le marché pour créer de la valeur, autant pour nous que pour nos clients. Les demandes de brevet font partie de ce processus, en prenant les mesures nécessaires pour protéger la propriété intellectuelle de l’entreprise, que l’idée vienne ou non sur le marché. »

Cependant, les fonctionnalités axées sur l’anonymat et la protection de la vie privée des crypto-monnaies rendent Mastercard sceptique. Elles doivent être entièrement réglementées et issues de la banque centrale.

« Tant qu’elles sont soutenues par un régulateur et ont une valeur … qu’elles ne soient pas anonymes et répondent à toutes les exigences réglementaires, je pense que ce serait d’un plus grand intérêt pour nous d’explorer », a expliqué Ari Sarker, le coprésident de l’activité Asie-Pacifique de Mastercard.

Par ailleurs, le géant financier offrira un nouveau type de compte capable de traiter les crypto-monnaies à travers les systèmes existants des monnaies fiduciaires.

à lire aussi :  Bloomberg s’associe à Galaxy Digital Capital Management pour lancer un indice de crypto-monnaies

Ce compte devrait pouvoir identifier les montants détenus en monnaies fiduciaires et en crypto-monnaies du client. La transaction serait effectuée sur les rails des monnaies fiduciaires tout en faisant office d’une crypto-monnaie.

Mastercard a également soumis une demande de brevet américain pour accélérer la vitesse de vérification des nœuds de Blockchain en mai dernier, ce qui démontre sa détermination et ses ambitions poussées concernant les technologies émergentes.

Pensez-vous que le nouveau brevet accordé à MasterCard faciliterait l’adoption des paiements en crypto-monnaies ? Partagez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X