Mastercard blâme les crypto-monnaies pour ses résultats financiers du premier trimestre 2018

Mastercard blâme les crypto-monnaies pour ses résultats financiers du premier trimestre 2018

Actualités
6 mai 2018 par Océane

Mastercard a attribué ses mauvais résultats financiers du premier trimestre 2018 à la baisse du nombre d’achats de crypto-monnaies traité par l’entreprise.

Mastercard reconnaît l’influence des crypto-monnaies

Le nombre de personnes utilisant les services de Mastercard a diminué, ce qui explique la baisse des résultats, publiés le 2 mai. Les bénéfices nets records de 1,5 milliard de dollars et le chiffre d’affaires de 3,6 milliards de dollars du géant financier semblaient favorables les trois premiers mois. Les paiements transfrontaliers à travers l’entreprise ont augmenté de 19% au premier trimestre, mais ont diminué de 2% par rapport à l’année dernière.

Mastercard se distingue de la concurrence telle que JP Morgan dans la mesure où ses clients peuvent acheter et vendre des crypto-monnaies. De manière générale, la plupart des organisations comme celle-ci interdisent le traitement des crypto-monnaies à travers leurs services.

Des bâtons dans les roues

Ajay Singh Banga, CEO Mastercard

L’incertitude persistante du marché asiatique des crypto-monnaies a fini par entraîner la baisse des paiements transfrontaliers de l’entreprise, selon Ajay Banga, le PDG de Mastercard.

Le Japon est confronté à plusieurs problèmes et notamment, celui du piratage massif de l’une de ses plus grandes bourses. Les intérêts se retrouvent diminués sauf dans la dernière partie du quatrième trimestre et du premier trimestre.

Néanmoins, les crypto-monnaies ne constituent pas leur préoccupation première. La stratégie d’entreprise à long terme de Mastercard exclut les monnaies numériques en raison de leur caractère volatil.

« Ce n’est pas quelque chose sur lequel nous comptons parce que nous ne savons pas comment le prédire ou tout simplement, nous ne voulons même pas compter dessus, » a ajouté le directeur général.

à lire aussi :  Telegram va créer sa blockchain et sa crypto-monnaie !

En grande partie à cause des préoccupations réglementaires à travers plusieurs pays du monde, le prix des crypto-monnaies a fortement baissé cette année. Le Bitcoin (BTC), par exemple, a connu une tendance baissière de 24% en mars dernier.

Les géants bancaires ont choisi leur camp en se positionnant contre les achats et les ventes de crypto-monnaies. LLoyds et Virgin Money du Royaume-Uni ont tous deux interdit toute activité liée au Bitcoin et aux altcoins plus tôt cette année.

Que pensez-vous des affirmations de Mastercard selon lesquelles la baisse de ses résultats financiers est liée aux crypto-monnaies ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X