Le maire de Lafayette propose une crypto-monnaie soutenue par le gouvernement

Le maire de Lafayette propose une crypto-monnaie soutenue par le gouvernement

Actualités
17 avril 2018 par Xavier

Joel Robideaux, le maire de Lafayette, en Louisiane USA, a proposé le développement d’une crypto-monnaie. Cette monnaie virtuelle serait émise par le gouvernement local. Par un plan ambitieux, il suggère son lancement à l’aide d’une Initial Coin Offering (ICO).

Les fonds manquent cruellement

Les autorités font un constat de la situation financière désastreuse dans laquelle est plongée Lafayette, en Louisiane. Les recettes de la taxe foncière sont insuffisantes et les fonds qui devraient servir à y remédier sont à sec depuis un moment, selon une annonce faite fin mars. Il faudrait songer à augmenter les impôts, à éliminer les services des parcs et annexer les terrains non constitués en municipalité.

Les rapports locaux indiquent que Robideaux privilégie une solution différente et innovante : créer une crypto-monnaie et la mettre en vente.

Beaucoup décrivent la proposition du maire comme une tentative désespérée de gonfler les chiffres de la ville. Toutefois, il s’est engagé à réinvestir les profits générés dans la construction d’un « laboratoire vivant de chercheurs et de développeurs de la blockchain. »

Le maire de Lafayette préconise la crypto-monnaie émise par le gouvernement

maire de Lafayette partant pour une Initial Coin Offering
Joel Robideaux, maire de Lafayette

Lors d’un discours annuel prononcé au centre Heymann, le maire de Lafayette a énoncé les avantages apportés par les crypto-monnaies. Il envisage de développer une crypto-monnaie d’État car celle-ci pourrait favoriser un carrefour technologique dans une ville telle que Lafayette. Elle faciliterait le « développement de solutions ciblant les inefficacités du gouvernement local et, plus important encore, les solutions de rechange pour le financement des infrastructures publiques. »

Robideaux a souligné que :

Ce n’est pas seulement un groupe de libertaires mondiaux qui veulent des transactions monétaires non réglementées, intraitables et sécurisées. C’est la reconnaissance des parties prenantes mondiales que le monde bancaire, financier et des systèmes de paiement sont changés pour toujours, le gouvernement et peut-être toutes les autres industries sont sur le point d’être bouleversés.

Ailleur aussi : Berkeley

à lire aussi :  Binance Labs finance Contentos, une crypto-plateforme décentralisée de monétisation de contenu

D’autres villes comme Berkeley ont également eu l’idée de lancer une monnaie numérique étatique par l’intermédiaire d’une ICO. De ce fait, Berkeley a prévu de financer des projets de logements abordables en passant par une ICO en février dernier.

Des « micro-obligations de crypto-monnaies » vont par ailleurs offrir des rendements exonérés d’impôts, bien qu’ils soient modestes. Ben Bartlett, un membre du conseil municipal de Berkeley a déclaré : « Ce n’est pas une ICO typique, mais plutôt une offre communautaire initiale. Nous décidons d’explorer de nouvelles formes de financement en réponse aux réductions des impôts liés aux affaires et des sociétés qui ont enlevé notre capacité à financer les logements abordables. »

Pensez-vous qu’un nombre croissant de gouvernements municipaux vont commencer à émettre leurs propres crypto-monnaies ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X