Londres : la London Bullion Market Association (LBMA) utilise la Blockchain pour suivre le mouvement de l’or

Londres : la London Bullion Market Association (LBMA) utilise la Blockchain pour suivre le mouvement de l’or

Actualités
25 octobre 2018 par Xavier

La Blockchain commence à convaincre de nombreux secteurs avides de transparence et de contrôle dans les mouvements d’approvisionnement. À Londres la LBMA, association des professionnels du marché des métaux précieux, a donc annoncé son désir d’utiliser la Blockchain pour suivre les mouvements de l’or pour éviter les détournements et les blanchiments de capitaux.

La traçabilité avant tout

Avant d’atterrir sur la Blockchain, la LBMA avait déjà pensé à un système efficace pour suivre les mouvements de l’or afin de prévenir la contrefaçon. A cet effet, l’association a lancé un appel d’offres et de nombreuses entreprises y ont répondu dont IBM.

Suivant cette requête, pas moins de 26 propositions ont été enregistrées que ce soit de la part de startups ou de grandes entreprises technologiques. Bien évidemment, une association aussi grande (144 membres) a pris le temps de peser le pour et le contre avant de statuer sur la meilleure solution à leurs problèmes.

Sakhila Mirza, la directrice exécutive du conseil d’administration de LMBA avait annoncé que les critères de sélection n’étaient pas axés sur les types de prestataire mais sur la nature même des services proposés. Elle déclare :

« Nous avons besoin de définir des critères et des normes qui nous aident à comprendre ce que serait une solution Blockchain crédible. »

Une filière spécifique, des conditions spécifiques

Le rôle de la Blockchain sera donc axé vers la traçabilité des mouvements de l’or mais parallèlement, d’autres services spécifiques seront attendus de la technologie.

SaKhila avait déclaré à ce sujet que « une fois qu’ils auront été établis de manière appropriée, il en découlera une sélection de fournisseurs de services se conformant à des normes minimum. »

A cet effet, la LBMA recherche un moyen efficace d’implémenter la Blockchain dans le secteur des métaux précieux mais devra fournir des services liés aux conditions d’exploitation et de gestion des matériaux partant de leur extraction.

à lire aussi :  Tron (TRX) est accusé de plagiat

Que pensez-vous de ce projet de la LMBA d’utiliser la Blockchain pour suivre l’or ? Donnez-nous votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X