Les Philippines approuvent de nouvelles réglementations sur la crypto-monnaie

Les Philippines approuvent de nouvelles réglementations sur la crypto-monnaie

Actualités
9 February 2019 by Xavier

Les Philippines s’ajoutent à la longue liste de pays qui ont apporté une édification à leur législation pour y inclure les crypto-monnaies. Ces crypto-réglementations visent à protéger les crypto-investisseurs et parallèlement favoriser l’innovation.

Une loi sur les ICO (Initial Coin Offering)

Le Digital Asset Token Offering (DATO) implique la fourniture de documents clairs et précis sur les projets d’ICO (Initial Coin Offering), leurs organisateurs et ainsi qu’une certification d’expertise sur le sujet.

Selon la Cagayan Economic Zone Authority (CEZA), l’organisme gouvernemental de la réglementation Philippienne, les tokens doivent obligatoirement être enregistrés sur la crypto-bourse OVCE (Offshore Virtual Currency Exchange).

Les participants de l’ICO seront tenus de signer des accords authentifiés avec les fournisseurs de porte-monnaies et les dépositaires accrédités par la CEZA.

Promouvoir la technologie

Les contours juridiques nouvellement établis vont, selon Raul Lambino, le président directeur général de CEZA, favoriser l’adoption de la Blockchain et des crypto-monnaies par les investisseurs institutionnels et le système financier ainsi qu’encourager les innovateurs à recourir à ces nouvelles technologies de manière responsable.

La CEZA en l’occurrence, travaillerait en association avec l’Asia Blockchain and Cryptocurrency Association (ABCA), l’organisme représentatif de l’autoréglementation du secteur, pour faire appliquer et respecter lesdites réglementations.

Que pensez-vous de l’adoption de norme juridique relative aux crypto-monnaies par les Philippines ? Partagez votre avis sur le sujet dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

X
X