Les investisseurs institutionnels redoutent les problèmes liés à la sécurisation des crypto-monnaies

Les investisseurs institutionnels redoutent les problèmes liés à la sécurisation des crypto-monnaies

Actualités
10 mars 2020 par Clémentine

Bien que les investisseurs priorisent les crypto-wallets pour conserver leurs crypto-avoirs, ils se heurtent à un sérieux problème, notamment aux questions de sécurité  qui demeurent le principal souci dans ce type d’investissement.

Les règles de sécurité seront de rigueur

Selon le rapport du cabinet comptable KPMG, les investisseurs institutionnels ont forgé une image négative sur la détention des crypto-monnaies à cause des risques élevés qui y sont liés.

D’après les estimations de la société, plus de 9,8 milliards de dollars en crypto-monnaies ont été dérobés depuis 2017. Et pourtant, il existe de nombreuses sociétés qui font l’effort de proposer des services de stockage crypto, afin de satisfaire la demande croissante de sécurité dans le secteur.

Sal Ternullo, le co-chargé des services de crypto-actifs de KPMG qui a contribué dans la rédaction du rapport, pense que l’amélioration du système de stockage arrangerait les choses :

« Les investisseurs institutionnels en particulier ne risquent pas de posséder des crypto-actifs si leurs valeurs ne peuvent pas être sauvegardées de la même manière que leurs liquidités, actions et obligations ».

Les dépositaires spécialisés ne seront pas lésés

Le caractère décentralisé des crypto-monnaies présente plusieurs avantages, mais également des inconvénients non négligeables. En effet, la simplicité dans son utilisation est un atout majeur qui séduit les novices du secteur, cependant elle constitue une brèche pour les arnaqueurs, ce qui multiplie les cas de vol.

Toutefois, le cabinet KPMG estime que les dépositaires spécialisés ont le privilège de tirer profit de cette situation.

« Alors que les crypto-actifs prolifèrent, les dépositaires ont une formidable opportunité de profit, en gagnant à la fois les frais de gestion des services de dépositaire simples, et en offrant des services adjacents uniquement possibles dans l’écosystème crypto naissant », a-t-il soutenu.

Jusqu’ici, les questions de sécurité ne sont pas encore entièrement résolues par les sociétés de dépôt, surtout pour les crypto-bourses en particulier. Pour l’année 2019, douze d’entre eux avaient subi l’attaque des hackers, et Binance a perdu à elle seule un total de près de 300 millions de dollars.

à lire aussi :  Ethereum perd du terrain face à la concurrence

Pensez-vous également que plus de sécurité amènerait plus d’investisseurs institutionnels dans le crypto-secteur ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X