Les crypto-monnaies pourraient concurrencer les banques centrales

Les crypto-monnaies pourraient concurrencer les banques centrales

Actualités
12 juin 2018 par Antoine

Dong He, le directeur adjoint du département des marchés monétaires et des capitaux du Fonds Monétaire International (FMI) a dernièrement publié un rapport intitulé « la politique monétaire à l’ère numérique » qui met succinctement en lumière l’impact des crypto-monnaies sur les marchés de la monnaie fiduciaire à l’échelle mondiale.

Les crypto-monnaies seront largement adoptées

Le FMI a beaucoup à dire sur les monnaies virtuelles et notamment sur leur nature perturbatrice. Dong He a été le dernier représentant de l’organisation à évoquer la concurrence qui prévaut au sein de l’industrie. Il a suggéré dans un document publié récemment que les banques centrales créent de nouvelles monnaies fiduciaires et des politiques monétaires plus avancées afin de concurrencer au mieux les crypto-monnaies.

« Pour éviter les pressions concurrentielles potentielles des crypto-monnaiess, les banques centrales doivent continuer à mener des politiques monétaires efficaces. Elles peuvent également se former sur les propriétés des crypto-monnaies et de la technologie sous-jacente et rendre les monnaies fiduciaires plus attrayantes pour l’ère numérique. »

Le Bitcoin pose un défi majeur

« Les crypto-monnaies offrent de nombreux avantages, » avoue le fonctionnaire, « ce qui justifie les craintes des institutions financières traditionnelles. Ces avantages pourraient parfaitement créer une place favorable aux monnaies virtuelles au sein de l’économie mondiale en plein développement. »

« En tant que moyen d’échange, les crypto-monnaies ont certains avantages. Ces propriétés les rendent particulièrement attractives pour les micro-paiements dans la nouvelle économie numérique basée sur le partage et les services, » peut-on lire dans le rapport de Dong He.

Par conséquent, le FMI considère le Bitcoin et les altcoins comme un défi majeur pour les banques centrales en matière de politique monétaire. Ils pourront « un jour réduire la demande liée aux monnaies de banques centrales. »

Les spéculations sur le potentiel obsolète des institutions financières traditionnelles ont émergé avant le lancement de la première crypto-monnaie (Bitcoin). Depuis la création de l’internet, des questions sur l’utilité des banques centrales ont circulé. Bien que la situation soit encore loin d’en arriver là, Christine Lagarde, la directrice du FMI avait déjà expliqué que les crypto-monnaies sont les principales causes des « perturbations massives. »

à lire aussi :  Dans 10 ans, les crypto-monnaies seront des monnaies courantes

Le récent rapport du FMI souligne le caractère significatif des crypto-monnaies. Elles pourraient servir en tant que moyen de paiement alternatif, entraînant directement une baisse considérable des demandes de monnaies fiduciaires.

« Bien qu’à ce jour, les monnaies numériques soient trop volatiles pour constituer une menace pour les monnaies fiduciaires, à mesure que l’adoption accroît, la volatilité s’atténue. Avec l’instauration de meilleures règles – des règles intelligentes, basées sur l’intelligence artificielle – leur évaluation pourrait devenir plus stable. Elles ont mauvaise réputation à cause des battages médiatiques sur les fraudes, les risques de blanchiment d’argent, l’atteinte à la sécurité et les défaillances opérationnelles. En outre, la population mondiale n’a pas encore la confiance nécessaire à l’adoption globale des crypto-monnaies. »

« De leur côté, les banques centrales devraient relever le défi et saisir les opportunités de l’ère numérique pour regagner la confiance du public et rester pertinentes, » affirme Dong He.

« Elles peuvent rester pertinentes en fournissant des unités de compte plus stables que les crypto-monnaies et en rendant l’argent de la banque centrale attrayant, » conclut le document du FMI.

Que pensez-vous du rapport du FMI ? En quoi cette organisation serait-elle utile à l’industrie des crypto-monnaies ? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

[Campagne de correction] quand vous trouvez une faute d’orthographe, grammaire et syntaxe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. (5 rapports d’erreur par tranche de 5 minutes max)

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :