Les banques sud-coréennes autorisées à opérer avec les crypto-bourses !

Les banques sud-coréennes autorisées à opérer avec les crypto-bourses !

Actualités
4 novembre 2018 par Xavier

Suite à un audit mené par le gouvernement sud-coréen en vue d’évaluer la situation des organismes gouvernementaux, Choi Jong-Ku, le chef de la commission des services financiers (FSC) a déclaré que les crypto-bourses pouvaient interagir à nouveau avec les services banquiers du pays à condition de respecter les procédures rigoureuses de la connaissance clients (KYC) et la lutte contre le blanchiment d’argent (AML).

Une autorisation claire et conditionnée

La Corée du Sud franchit les étapes de démocratisation de la crypto-monnaie à une vitesse éclaire. Son gouvernement s’est toujours montré sensible aux apports de la Blockchain, et bien qu’il n’existe pas d’édit spécifique sur l’exploitation de la crypto-monnaie sur le territoire, il encourage dorénavant les investisseurs dans les crypto-bourses à user des comptes bancaires.

« Il n’y a aucun problème sur les banques fournissant des comptes bancaires virtuel aux crypto-bourses », selon les propos de Choi Jong-Ku.

« Les plateformes de trading sont donc habilitées à utiliser un système de compte bancaire virtuel à condition de remplir les normes de sécurité et de confidentialité. »

Il ajoute :

« Si les plateformes de crypto-trading ont des procédures KYC et AML, la souscription à un comptes bancaire virtuel ne devrait poser aucun problème »

Une nouvelle porte ouverte aux crypto-bourses en Corée du Sud

Pour le moins qu’on sache, le gouvernement sud-Coréen a entrepris un virage à 180 degrés avec cette déclaration, car en début d’année, il avait exhorté les banques à éviter les crypto-bourses pour des raisons de sécurité.

à lire aussi :  La Corée du Sud envisage de créer un espace de crypto-monnaies dédié aux entreprises

A cet effet, une banque de Séoul nommée Nonghyup, avait mis un terme à un contrat qui la liait avec une plateforme de crypto-trading dénommée Coinis.

L’affaire a été portée au tribunal et finalement la justice a tranché en faveur de Coinis. Le tribunal a donc motivé sa décision suite à une rupture brutale du contrat sans raison valable et a déclaré :

« Les bourses de crypto-monnaies, par défaut, ont le droit de déposer et de retirer librement des fonds en provenance et à destination de grandes banques en Corée du Sud . »

Quelques mois plus tard, ce sera donc au tour du gouvernement de donner son feu vert, qui autorisera légalement ce genre d’interaction, sous conditions bien évidemment !

Que pensez-vous de cette autorisation ? Donnez-nous votre opinion sur le sujet dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X