Le tribunal correctionnel d’Evry juge l’affaire qui oppose un client à deux employés de Bitysmart

Le tribunal correctionnel d’Evry juge l’affaire qui oppose un client à deux employés de Bitysmart

Actualités
17 septembre 2019 par Clémentine

Un procès a été intenté contre des individus qui se sont révoltés contre la société Bitysmart suite à une crypto-arnaque en ligne.

70 000 € disparus chez Bitysmart

Onze personnes ont été impliquées dans une affaire, dont huit ont été directement accusés de tentative d’extorsion, séquestration et vol aggravé. Un client aurait placé 70 000 € auprès de Bitysmart, une entreprise œuvrant dans l’évènementiel.

Bitysmart collabore avec Bitcraft pour offrir les services de crypto-placement. Curieusement, d’après les réclamations du client, l’existence de ce dépôt a été ignorée par Bitysmart.

La victime s’est alors rendue au siège de Bitysmart à Morangis, pour obtenir des éclaircissements sur sa situation, mais les responsables n’ont pas donné de réponse claire à sa requête.

En effet, ils ont contacté Bitcraft, toutefois la société de crypto-placement a rassuré qu’il ne s’agissait que d’une panne technique. Mais en vérité, les fonds de 70 000 € ont disparu.

Les mécontentement se sont retournés sur les deux employés

Après un mois et demi de non-considération, le client insatisfait aurait employé les grands moyens et s’est fait accompagner par d’autres personnes pour proférer des menaces de mort.

Les malfaiteurs ont extorqué des éléments pour trouver l’identité des employés, afin de commettre des actes d’intimidation. Quatre ordinateurs ont été enlevés dans ce remue-ménage.

En fouillant les données de Bitysmart, ils ont découvert une somme de 17000 € sur le compte de la société. Sans attendre, les employés ont été emmenés de force vers les locaux de la banque BNP pour transférer ces fonds, avec une surveillance comparable à celle de brigands.

à lire aussi :  Arnaque KBC Coin : quatre individus présumés sont arrêtés

Au cours du procès, la plupart des accusés qui se sont fait justice eux-même ont reconnu leur tort et ont encouru une peine allant de deux mois à un an avec sursis.

Que pensez-vous de cette affaire d’escroquerie liee aux crypto-monnaies chez Bitysmart dans la ville de Morangis ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

Source : LeParisien

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X