Le Nasdaq pourrait lancer une place d’échange de crypto-monnaies à l’avenir

Le Nasdaq pourrait lancer une place d’échange de crypto-monnaies à l’avenir

Actualités
27 avril 2018 par Océane

La PDG du Nasdaq a déclaré que la société s’aventurera dans les crypto-monnaies une fois que le marché arrivera à maturité. La bourse envisage même de devenir une plateforme de trading de crypto-monnaies.

Un certain nombre de paramètres à revoir afin de favoriser l’adoption du Nasdaq

Adena Friedman, PDG de Nasdaq,

La PDG du Nasdaq, Adena Friedman, a révélé que l’opérateur boursier sera disposé à accepter les transactions en crypto-monnaies, une fois que les défauts réglementaires auront été dissous et que le marché aura gagné en maturité. Jusqu’à ce que cela se produise, l’entreprise reste favorable aux échanges de crypto-monnaies existants. « Nasdaq envisagerait certainement de devenir un échange de crypto au fil du temps, » a suggéré Friedman. Son annonce est susceptible de provoquer une forte réaction de la part de la communauté des devises numériques.

Le Nasdaq peut en outre changer ses politiques « si nous analysons les crypto-monnaies et affirmons qu’il est temps de procéder ainsi, les gens aspirent à un marché plus réglementé, quelque chose qui offre une expérience équitable pour les investisseurs. » La réglementation continue d’être la principale préoccupation des investisseurs du Nasdaq. Il faut absolument y remédier avant que l’entreprise ne puisse surcharger des solutions d’échange de crypto-monnaies. Néanmoins dans ses remarques, Friedman était confiant quant au potentiel des crypto-monnaies.

Le Nasdaq prend en charge les échanges existants

En attendant une meilleure réglementation des crypto-monnaies, le Nasdaq soutient les bourses d’échanges de crypto-monnaies déjà en place. Mercredi, la société a annoncé son partenariat avec la bourse de crypto-monnaie Gemini, une institution fondée par les premiers investisseurs du Bitcoin Tyler et Cameron Winklevoss. Ce partenariat permettra à Gemini d’accéder à la technologie de surveillance du Nasdaq afin de protéger son marché légitime et « réglementé » au nom des acteurs du marché, pour leurs propres participants, a déclaré le PDG de Gemini, Tyler Winklevoss.

à lire aussi :  Selon le PDG de Circle, "la crypto-monnaie offre une expérience plaisante du Web !"

Par contre, Friedman était moins tolérante envers les Initial Coin Offering (ICO), la forme de collecte de fonds devenue très populaire au sein de la communauté des crypto-monnaies. Elle a déclaré que les ICO devaient être réglementées et que la Securities and Exchange Commission (SEC) avait raison de s’appuyer sur les tokens basés sur les ICO, en tant que valeurs mobilières.

La fraude appliquée aux ICO a été réprimée par la SEC américaine plus tôt cette année. Le régulateur a annoncé en mars qu’il cherche à appliquer des lois sur les valeurs mobilières à toute entité, en allant des bourses de crypto-monnaies aux sociétés de stockage de crypto-monnaies.

Que pensez-vous de l’ouverture du Nasdaq à l’espace des crypto-monnaies avec l’éventuel échange de crypto-actifs à l’avenir ? Quelle serait la prochaine entreprise traditionnelle à vouloir adopter les crypto-monnaies d’après vous ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X