Le marché du travail du secteur de la Blockchain est en déséquilibre

Le marché du travail du secteur de la Blockchain est en déséquilibre

Actualités
24 décembre 2019 par Clémentine

Pendant qu’un nombre croissant d’entreprises cherchent à mettre en œuvre la technologie Blockchain pour pouvoir bien se positionner dans la nouvelle ère du numérique, les offres d’emploi y correspondant pleuvent. Cependant, les demandes dans le secteur ne suivent pas le même rythme.

La demande ne suit pas l’offre

Selon le récent rapport de LinkedIn, le nombre de postulants intéressés par les métiers touchant la Blockchain est fortement en baisse. Force est de constater que les développeurs Blockchain ne figureraient même pas sur la liste des 15 meilleurs emplois émergents aux États-Unis.

D’après ce rapport, ce désintéressement pour l’industrie de la Blockchain serait intimement lié à l’effondrement des prix des crypto-monnaies.

Si en 2018, un site d’emploi américain avait mentionné que le nombre de recherches d’emploi liées aux crypto-monnaies et à la Blockchain était en déclin pendant les deux années précédentes, les chiffres ne montrent aucune amélioration pour cette année.

La variation annuelle de la part des recherches d’emploi dans la Blockchain a, pour la première fois, baissé à plus de 50%. Ce pourcentage contraste avec l’augmentation du nombre d’emplois Blockchain disponibles, qui culmine à un niveau de 1457%.

La technologie s’étend vers de nouveaux horizons

Si dans le passé, la technologie Blockchain fut l’apanage des pays développés en raison du coût trop élevé pour sa mise en œuvre, elle commence actuellement à être reconnue dans d’autres parties du globe.

Parmi les pays qui ont suivi la tendance se trouve l’Inde, qui se place actuellement au sixième rang des pays détenteurs de brevets de Blockchain. En effet, le nombre d’emplois liés à la Blockchain en Inde a explosé à tel point que le poste de développeur Blockchain est devenu le premier emploi émergent du pays.

à lire aussi :  EterBase obtient le feu vert de l’autorité de régulation du Liechtenstein

A part l’Inde, l’Afrique commence également à s’intéresser à la Blockchain. Cette dernière connait une notoriété grandissante de sorte que les développeurs dans le domaine sont de plus en plus recherchés.

Le continent tente de résorber à certains maux qui affligent sa population depuis des générations, tels que les problèmes liés à la propriété foncière et la corruption, en se tournant vers l’exploitation de la technologie Blockchain.

Que pensez-vous de la baisse de la demande d’emploi dans le secteur de la Blockchain ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X