Le Libra nomme un ancien dirigeant d’HSBC au poste de PDG

Le Libra nomme un ancien dirigeant d’HSBC au poste de PDG

Actualités
16 mai 2020 par Xavier

La Libra Association se dote d’un nouveau capitaine de navire en nommant Stuart Levey, l’ancien directeur juridique d’HSBC, en tant que PDG. Ce dernier sera chargé de mener à bien le lancement imminent du Libra qui devrait avoir lieu dans les prochains mois.

Un recrutement de choix

Stuart Levey vient d’être nommé à la tête de la Libra Association et aura désormais pour mission de superviser les efforts du Libra visant à « combiner l’innovation technologique avec un cadre réglementaire et de conformité robuste ».

Le nouveau PDG apportera son expertise du monde réglementaire et financier afin de légitimer le stablecoin Libra dans le secteur des paiements. Il avait travaillé en tant que sous-secrétaire au Trésor pendant l’administration de Barack Obama avant d’occuper son poste en tant que directeur juridique de la banque HSBC.

« Stuart Levey apporte à l’Association une expérience riche en leadership dans les secteurs public et privé, à la croisée des questions bancaire, réglementaire et de sécurité nationale », indique l’organisation dans un communiqué.

Stuart Levey quittera ses fonctions actuelles au sein d’HSBC « au plus tard » cet été.

Les nombreux revers du Libra

Le projet Libra a entraîné une levée de boucliers de la part des régulateurs qui craignent que la monnaie native de Facebook puisse remettre en cause la souveraineté monétaire de certains pays.

Afin de caresser les régulateurs financiers dans le sens des poils, Facebook a décidé de revoir à la baisse ses ambitions avec la sortie prévue d’une série de stablecoins qui seront chacun adossés à une monnaie fiduciaire unique. Initialement, Facebook avait initialement dévoilé une seule version de stablecoin indexée sur un panier d’actifs.

à lire aussi :  Projet Libra : des membres du consortium craignent une image négative à l’issue des enquêtes institutionnelles

Stuart Levey ainsi sera chargé d’élaborer les stratégies réglementaires afin que Libra soit enfin acceptée par différentes juridictions.

« Je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec les gouvernements, les régulateurs et toutes nos parties prenantes pour réaliser cette vision », souligne Stuart Levey.

Que pensez-vous de cette nomination à la tête du projet Libra ? Donnez votre avis dans la section commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X