Le Congressional Research Service étudie l’application de la Blockchain dans le secteur énergétique

Le Congressional Research Service étudie l’application de la Blockchain dans le secteur énergétique

Actualités
14 août 2019 par Victor

Le Congressional Research Service vient de communiquer le résultat de ses études portant sur les bienfaits et les risques de l’utilisation de la technologie Blockchain dans le domaine de l’énergie.

Un décalage technologique entre la Blockchain et l’énergie

Intitulé « Bitcoin, Blockchain, and the Energy Sector », le rapport mentionne que l’application de la Blockchain dans le secteur énergétique profiterait largement aux consommateurs, en leur garantissant des services plus performants.

Par contre, les entreprises du secteur sont fortement exposées à des risques de piratage, notamment dans le suivi des chaînes de distribution.

En se référant aux chiffres collectés par l’Electric Power Research Institute, 77% de l’échantillon auraient affirmé que le secteur énergétique n’est pas encore prêt à accueillir la Blockchain, faute d’infrastructures normalisées et compatibles avec cette innovation.

Et pourtant, les services publics américains ont déjà effectué un grand pas dans le développement des programmes pilotes axés sur la Blockchain, et de même pour les administrations dans les pays européens qui sont déjà en avance dans l’adoption de cette technologie.

Les Etats Unis présentent un cadre structurel particulier

En effet, les Etats-Unis souffriraient de la fragmentation des attributions selon la législation en vigueur : la Federal Energy Regulatory Commission est à la tête de la fourniture d’électricité alors que son approvisionnement au détail incombe aux services déconcentrés dans les Etats fédérés.

Par conséquent, l’application d’une loi homogène dans le secteur de l’énergie se heurterait à la difficulté de définir préalablement la nature du service, comme étant une distribution « de gros ou de détail ».

à lire aussi :  [En direct] "Le futur de la Blockchain dans l'économie du partage" - posez vos questions

A titre d’information, le Department of Energy (DOE) a subventionné quatre institutions œuvrant dans les recherches sur la base de la Blockchain, dans le cadre de l’amélioration des activités du secteur de l’énergie.

Le Dr Amin Khodaei de L’Université de Denver, qui fait partie des organismes ayant bénéficié de l’aide de l’Etat, émet des commentaires à ce sujet :

« La prolifération croissante des ressources énergétiques distribuées exige des cadres de gestion avancés qui soutiennent les communications rapides, évolutives et sûres (…) Le moment est venu pour développer et démontrer les technologies qui peuvent rendre possibles un avenir plus durable et plus résistant ».

Que pensez-vous des recherches basées sur la Blockchain orientées vers les transactions commerciales du secteur énergétique ? Faites-nous part de vos opinions dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X