L’association Blockchain fondée par Coinbase accueille de nouveaux membres

L’association Blockchain fondée par Coinbase accueille de nouveaux membres

Actualités
19 janvier 2020 par Océane

Le Crypto Ratings Council, un lobby qui défend les intérêts de la technologie Blockchain, s’est élargi avec l’inscription de 3 nouveaux membres, à savoir eToro, OKCoin et Radar.

Une association Blockchain qui se renforce

La Crytpo Ratings Council fédère les plus grandes entreprises du secteur. En effet, cette association rassemble les acteurs engagés à faire évoluer le statut réglementaire des crypto-monnaies et de la Blockchain.

Fondée à la fin de 2019 par Coinbase, l’association compte actuellement 11 membres suite à l’inscription récente d’eToro, d’Okcoin et Radar. Parmi les membres les plus influents du groupe figurent la crypto-bourse Kraken, la société financière Circle, la crypto-plateforme Bittrex et Coinbase lui-même.

Depuis son lancement officiel, le CRC vise à déterminer quels actifs numériques doivent être considérés comme des valeurs mobilières et donc relever de la compétence de la Securities and Exchange Commission (SEC). Ainsi, l’organisme classifie sur une échelle de 1,00 à 5,00 les crypto-tokens pouvant être catégorisés en tant “security token”.

Cinq nouveaux jetons numériques classifiés par le CRC

Dans le classement établi par le CRC, le Bitcoin, LTC, Monero, Dash, et l’XRP ont reçu un score variant de 1,00 à 4,00, une notation qui pourrait indiquer si cette liste de tokens seraient susceptibles d’être réglementés par la SEC.

Dans le détail, le Dash a reçu la note de 1,00, ce qui signifie que la crypto-monnaie ne semble pas avoir les caractéristiques d’un « security token ». En revanche, le très controversé XRP a reçu la note la plus importante jamais accordée par le CRC, soit 4,00. Ainsi, selon l’appréciation du CRC, la crypto-monnaie serait classifiée en tant que valeur mobilière.

à lire aussi :  Le coût de minage d’un bitcoin, selon les pays

Toutefois, Coinbase a déclaré que les analyses du CRC « ne sont pas approuvées par les équipes de développeurs, les organismes de réglementation ou toute autre tierce partie ». Cependant, l’entreprise Blockchain cherche à collaborer étroitement avec la SEC et bien d’autres autorités financières.

Que pensez-vous de l’adhésion de trois nouveaux membres auprès du CRC ? Réagissez dans la section commentaire suivante.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X