La République d’Ouzbékistan impose un prix d’électricité trois fois plus cher à ses mineurs

La République d’Ouzbékistan impose un prix d’électricité trois fois plus cher à ses mineurs

Actualités
1 octobre 2019 par Clémentine

Une nouvelle restriction vient de s’abattre sur les crypto-mineurs de la République d’Ouzbékistan, à savoir une tarification triplée par rapport à la normale pour l’usage de l’électricité dans le crypto-minage.

Sous le décret de la Présidence

Le Cabinet des ministres de la République d’Ouzbékistan n’a pas épargné les mineurs du pays de la mesure drastique dans la gestion équitable de l’électricité. En effet, le secteur du minage des crypto-monnaies sera facturé à un montant au triple pour ses dépenses en électricité.

Les tenants et aboutissants du programme sont décrits dans le décret présidentiel intitulé : « Mesures accélérées visant à améliorer l’efficacité énergétique des secteurs économiques et de la sphère sociale, à mettre en œuvre des technologies économes en énergie et à développer les sources d’énergie renouvelables ». Il s’agit d’une conscientisation des citoyens à utiliser à bon escient l’énergie électrique.

L’Iran, pour sa part, exige de nouvelles normes en matière de prix d’électricité pour l’ensemble des usagers, bien que l’augmentation de la consommation en électricité soit imputable aux mineurs. Quant à la Chine, qui regroupe la majorité des crypto-mineurs dans le monde, son gouvernement s’est résolu à interrompre définitivement cette activité.

La technologie sous-jacente aux crypto-monnaies se développe

Et pourtant, le gouvernement ouzbek ne dénigre pas le développement de la technologie Blockchain pour des fins gouvernementales, tel qu’il est mis en œuvre dans le projet « Digital Trust ».

Le pays mise largement dans le déploiement de l’économie numérique, ce qui profiterait à la santé, à l’éducation et à la culture.

Une autre avancée remarquable pour le pays est la détaxation ainsi que la vente légale des crypto-monnaies. Cependant, seuls les résidents opérant légalement des activités liées aux crypto-monnaies et disposant d’un capital initial de 710 000 $, peuvent trader sur le territoire, tandis que les étrangers n’ont pas accès à ce privilège.

à lire aussi :  Nasdaq développe un outil pour prédire les mouvements de prix des crypto-monnaies

Que pensez-vous de cette nouvelle décision de la République d’Ouzbékistan vis-à-vis des crypto-mineurs ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X