La police canadienne sollicite le public pour identifier des fraudeurs Bitcoin

La police canadienne sollicite le public pour identifier des fraudeurs Bitcoin

Actualités
18 mars 2019 par Océane

Pour clore une affaire de fraude de guichet automatique de Bitcoin (BTC), l’équipe canadienne de lutte contre la cybercriminalité du service de police de Calgary (CPS), a demandé au public de les aider à identifier les suspects.

Des pertes enregistrées

Septembre dernier, quatre individus auraient effectué 112 transactions frauduleuses, dans sept villes canadiennes dont Calgary, Toronto, Montréal, Ottawa, Hamilton, Winnipeg et Sherwood Park.

Selon les estimations de CPS, ces derniers ont effectué des attaques à « double dépense (double spending) », un procédé frauduleux qui les aurait permis de retirer de l’argent d’un kiosque avant d’annuler la transaction à distance, pour que l’opérateur de BTM ne puisse pas les déceler.

Au total, la manœuvre a fait perdre près de 195 000 dollars canadiens, soit de 146 666 dollars américains à une entreprise canadienne de bitcoins.

Aujourd’hui, l’équipe d’enquête veut retrouver ces criminels pour restituer les fonds perdus aux titulaires et à la plateforme.

Dans cette perspective, la CPS a demandé à ce que les citoyens participent au programme pour identifier les suspects.

Les crimes liés aux crypto-monnaies vont perdurer

Bien que la société d’analyse, Chainalysis, ait signalé une baisse de la criminalité liée aux crypto-monnaies, pour l’année dernière, CipherTrace, une autre société de crypto-analyse, a révélé, en janvier, qu’environ 1,7 milliard de dollars de crypto-monnaies avaient été obtenus via des moyens illicites.

Sur cette somme, 950 millions de dollars ont été volés dans des services de crypto-échange, soit 3,6 fois plus qu’en 2017.

Tandis que le reste a été le résultat d’une série d’escroqueries, à l’instar de stratagème à la Ponzi et des ICO frauduleuses.

à lire aussi :  Coinfield lance une offre de "packaging" de licences pour les crypto-entreprises

Que pensez-vous de cette démarche de la police canadienne pour en venir à bout des fraudeurs ? Faites-nous savoir votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Un commentaire

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X