La DLT, bientôt au service du marché financier ?

La DLT, bientôt au service du marché financier ?

Actualités
20 septembre 2019 par Xavier

Un économiste de la Bank for International Settlements (BIS) a proposé l’utilisation de la technologie du grand registre distribué (DLT) pour superviser les risques liés au secteur financier.

Une solution de conformité à faible coût

A travers un document de travail, Raphael Auer propose une supervision intégrée des marchés financiers par le biais de la DLT, à la manière de la surveillance automatique du crypto-marché.

La DLT offre une nouvelle forme de transparence et de crédibilité des données avec la supervision intégrée qui met en avant l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle (IA).

Ainsi, pour bien asseoir une base réglementaire pour les marchés décentralisés, il est indispensable de miser sur une confiance infaillible en déployant des méthodes qui excluent l’intervention des tierces personnes.

Selon le rapport :

« Si les marchés basés sur la DLT devaient se développer, cela changerait la façon dont les actifs sont tradés et comment ils sont conditionnés en produits financiers complexes. Étant donné que les informations contenues sur la Blockchain sont vérifiées par consensus économique décentralisé, elles pourraient remplacer les processus actuels de livraison et de vérification des données ».

Néanmoins, il faut établir des cadres auxiliaires qui régissent les marchés distribués et leur infrastructure pour les autorités de régulation et les législateurs.

Le grand avantage dans le recours à la surveillance intégrée serait la confidentialité des transactions financières, ce qui n’empêche pas pour autant l’autorité de contrôle et les entreprises d’être exposées à la finance.

La DLT attire davantage d’entreprises

D’après le BIS, une quarantaine de banques centrales est en train d’explorer l’utilisation de la technologie Blockchain dans le domaine de la finance, allant de la conquête de nouveaux marchés jusqu’aux questions de sécurité des paiements.

à lire aussi :  Restauration : Commandez vos menus à partir de BCH via Menu.cash !

Les entreprises internationales reconnaissent également le potentiel de cette technologie. A titre d’exemple, le groupe Deutsche Borse, Swisscom et l’entreprise suisse et singapourienne Sygnum ont signé des partenariats stratégiques pour soutenir l’industrie Blockchain.

« La Blockchain peut éventuellement remodeler les marchés financiers mondiaux », ont-ils affirmé.

Que pensez-vous de la proposition novatrice d’Auer pour le secteur financier ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X