La Biélorussie appelle à une réglementation des ICO et des crypto-monnaies

La Biélorussie appelle à une réglementation des ICO et des crypto-monnaies

Actualités
12 mai 2018 par Victor

Selon une source proche de la National Bank of the Republic of Belarus (NBRB), l’institution financière prône une réglementation plus stricte, en ce qui concerne les investissements dans les Initial Coin Offering (ICO). D’après un rapport du média local dev.by le 8 mai, des mesures de régulation efficaces, similaires à celles des échanges de crypto-monnaies, sont prévues.

Satisfaire des exigences afin d’investir dans les ICO

Afin de limiter les risques de perte d’argent, les organismes de réglementation ont suggéré que seuls les investisseurs admissibles aux ICO sont autorisés à investir.

Les investisseurs qualifiés seront tenus de satisfaire deux exigences parmi les quatre, mentionnées  : posséder une formation nécessaire et une expérience pertinente. Si un investisseur ne remplit pas l’un des critères, il doit toutefois répondre aux critères d’ordre financier.

Afin de devenir un investisseur qualifié, le seuil financier est « très élevé . » Sachant que le revenu annuel des ménages par habitant y était estimé à 3 478,27 $ l’année dernière, les investisseurs potentiels doivent avoir un revenu de 20 000 $ sur l’année ou un minimum de 50 000 $ dans leur compte épargne. Ces deux sommes incluent autant les avoirs en crypto-monnaies que les monnaies fiduciaires. Cette exigence réduit quelque peu le nombre d’investisseurs potentiels.

En plus des revenus annuels minimums et le capital épargne, une formation spécialisée dans le domaine concerné et une expérience professionnelle de longue haleine sont requises. Ces normes s’appliquent également aux traders de crypto-monnaies, d’après le rapport.

Les crypto-bourses biélorusses et les émetteurs d’ICO n’ont droit à aucune marge d’erreur. Le système d’investissement en Biélorussie est au stade de la formation. Si un projet d’ICO qui a permis de recueillir des fonds auprès des citoyens échoue, cela peut devenir rapidement un mauvais scandale. Les gens perdront de l’argent. Par conséquent, au stade initial du développement, nous proposons de procéder autrement, soit de nous limiter à des investisseurs qualifiés.

National Bank of the Republic of Belarus (NBRB)

La prudence est de mise

Lorsque qu’on parle d’ICO, il faut savoir qu’il existe de nombreux critères à prendre en compte, les régulateurs pensent notamment à l’exonération de dettes sur les paiements budgétaires, les politiques de gestion de risques, les politiques de contrôle interne et les politiques de lutte contre le blanchiment d’argent (AML).

à lire aussi :  Les créateurs de vidéos abandonnent YouTube et Facebook pour aller vers des plateformes Blockchains

L’autorité privilégie les mises en garde sur les risques inhérents à l’investissement dans les ICO. Tout comme celles prescrites pour les crypto-bourses, aucune promesse de revenus ne doit être garantie. La source anonyme souligne que les prochaines mesures réglementaires auront lieu sur « l’expérience internationale. »

Les autorités biélorusses se pencheront sur le décret de développement de l’économie numérique afin d’exiger les données clients issues des bourses de monnaies virtuelles. Cointelegraph a rapporté cette information il y a une semaine. Au mois de mars, la Biélorussie a introduit les normes de comptabilité liées aux crypto-monnaies.

Que pensez-vous des critères d’investissement dans les ICO et les crypto-monnaies en Biélorussie ? Les autres pays devront-ils suivre l’exemple ? Faites-nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X