La banque centrale suisse est confuse dans l’analyse des documents du Libra

La banque centrale suisse est confuse dans l’analyse des documents du Libra

Actualités
30 août 2019 par Xavier

Selon les propos de Fritz Zurbrügg, le vice-président de la Banque nationale suisse, les documents du projet de crypto-monnaie de Facebook sont difficiles à étayer.

Plusieurs démarches décevantes

Le vice-président de la banque centrale suisse s’est expliqué sur Reuters lors d’un évènement à Zurich en affirmant que :

« Pour l’instant, il est difficile d’effectuer une analyse complète (du projet) car les documents disponibles sont très vagues et les détails manquent encore ».

Bien que cette institution financière reçoive l’appui des diverses branches du gouvernement et des régulateurs internationaux, les efforts conjoints de ces différentes entités pour décortiquer le projet Libra n’ont pas encore donné des résultats concluants.

Depuis l’annonce du projet en mi-juin, les études sur ses tenants et aboutissants se sont succédées, à commencer par l’intervention de la Chambre législative américaine.

Les autorités législatives ont eu la promesse de David Marcus selon laquelle Facebook patientera jusqu’à ce qu’une décision claire et précise sera appliquée sur le Libra et son lancement.

Libra Bug Bounty serait-elle la solution ?

Sur le plan législatif et réglementaire, Facebook est à présent conscient de s’enlise doucement dans un bourbier. Par conséquent, le géant voudrait renforcer sa performance technologique afin de rassurer ses clients potentiels.

Détecter les problèmes techniques du réseau Libra, et ce, bien avant son lancement, pourrait avantager Facebook sur les services financiers qu’elle fournira dans le futur.

Pour ce faire, elle a mis en place un testnet déployé sur le code de Libra Core, la Blockchain de Libra. Il s’agit d’un système de récompense, appelé Libra Bug Bounty, pouvant atteindre les 10 000 dollars pour les utilisateurs qui informeront des nouveaux bogues détectés.

à lire aussi :  Sivergate Capital Corporation pourrait fournir des services de prêts aux crypto-sociétés

Que pensez-vous des procédures de réglementation interminable sur le Libra de Facebook ? Faites-nous part de votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X