La Justice américaine condamne deux ressortissants roumains pour cybercriminalité et cryptojacking

La Justice américaine condamne deux ressortissants roumains pour cybercriminalité et cryptojacking

Actualités
18 avril 2019 par Clémentine

Bogdan Nicolescu et Radu Miclaus ont été condamnés par la justice américaine après avoir été jugés par un jury fédéral. Selon les informations du Ministère de la Justice américaine, les deux malfaiteurs sont coupables de vols par internet à partir de logiciels malveillants, incluant le cryptojacking.

21 chefs d’accusations

Les deux compères ont su profiter de leurs stratagèmes pendant 10 ans avant de se faire arrêter par la justice américaine.

Ils auraient accumulé d’énormes sommes d’argent à partir de logiciels malveillants et d’autres stratégies frauduleuses pour duper de nombreux internautes.

Au final, Bodgan Nicolescu et Radu Miclaus ont été appréhendés après avoir amassé des millions de dollars.

Selon le département de la justice, ils ont été reconnus coupables de « complot en vue de commettre une fraude en ligne, de complot en vue de faire le trafic de marques de service contrefaites, de vol d’identité aggravé, de complot en vue de blanchir de l’argent et de 12 chefs d’accusations […] »

Des malwares au cryptojacking

Se faire de l’argent sur internet devient une tendance pour les criminels en raison de la faible capacité de contrôle des plateformes.

Les failles du web ont donc permis aux deux roumains d’envoyer des courriels malveillants pour usurper l’identité des grandes institutions financières comme Western Union.

Comportant un logiciel pirate, leur contenu permettait d’accéder aux données confidentielles des internautes (codes, cartes etc…).

Par ailleurs, ils ont profité de ce stratagème pour migrer vers le cryptojacking. Les malwares éparpillés sur internet pouvaient donc intégrer les ordinateurs personnels pour voler des informations sur les données crypto (clés), qui ont ensuite fait l’objet d’une vente illicite.

à lire aussi :  Erik Finman veut concurrencer les projets de Facebook via l’application Metal Pay

Selon les informations relayées par les responsables de l’affaire, quelque 400 000 ordinateurs auraient été infectés.

Que pensez-vous de l’arrestation de ces deux cybercriminels ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X