John McAfee affirme savoir la véritable identité de Satoshi Nakamoto

John McAfee affirme savoir la véritable identité de Satoshi Nakamoto

Actualités
11 mai 2020 par Antoine

John McAfee, le père de l’antivirus, ambitionnait de démystifier le plus grand secret de l’industrie des crypto-monnaies, à savoir la véritable identité de Satoshi Nakmoto, le père du Bitcoin. A présent, il prétend détenir un certain nombre d’indices pour faire languir les curieux, mais il va finalement se taire afin de protéger ce mystérieux personnage. 

McAfee, sous serment

Après une discussion téléphonique avec la personne qu’il prétend être Satoshi Nakamoto, John McAfee en dévoile au grand public les grandes lignes. D’après les avertissements de son interlocuteur, il est à craindre que John McAfee provoque un désordre à travers la révélation de son identité.

Car dans le cas où McAfee dirait la vérité:

« Satoshi va devoir engager cinquante agents de sécurité et changer sa vie, sinon il va mourir. Pourquoi ? Tout le monde va vouloir un morceau de lui, y compris les gouvernements qui lui demandent de payer des impôts », lui aurait-il mis en garde.

Mais si par erreur il y avait une incohérence dans les prédications, et qu’il avait désigné la mauvaise personne, alors les mêmes scénarios se produiraient, et le faux Satoshi Nakamoto subirait inutilement des tords.

Compte tenu de ces schèmes de décisions, McAfee a donc promis à ce dernier de ne jamais divulguer l’identité de la personne, dont il est sûr à 99% être le créateur de Bitcoin.

Quelques indices

Lors de la Virtual Blockchain Week, McAfee a étalé les pistes qui mèneraient vers la découverte de l’identité de la plus mystérieuse personnalité de la sphère crypto. Pour commencer, il avoue que le créateur de Bitcoin ne serait pas une seule personne.

« C’était une équipe de onze personnes sur une période de cinq ans. […] » a-t-il dit.

Celui qui a écrit le livre blanc serait donc l’une de ces 11 personnes. Et à travers une étude par la stylométrie du livre, le résultat montre que l’auteur est un anglais.

« Si vous lisez le livre blanc, il est tout à fait clair qu’il est anglais. Chaque mot qui a une orthographe différente en anglais et en américain est anglais », affirme McAfee.

Pour une analyse plus poussée, les personnes intéressées par cette découverte n’auront qu’à se focaliser sur les autres documents publiés par ces onze personnes. Selon l’hypothèse selon laquelle l’auteur aurait employé le même stylistique, une comparaison minutieuse de ces documents avec le livre blanc mettra au grand jour la personne qui se cache derrière Satoshi Nakamoto.

à lire aussi :  L’Argentine crée une fondation qui promeut la Blockchain

Que pensez-vous de ces nouveaux propos de McAfee ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X