L’Iran met en place une stratégie nationale de minage de crypto-monnaies

L’Iran met en place une stratégie nationale de minage de crypto-monnaies

Actualités
10 juin 2020 par Clémentine

L’Iran est actuellement accablé par les sanctions américaines, mais le pays lutte contre vents et marées pour faire émerger son économie. Très confiant vis-à-vis de l’industrie des crypto-monnaies, Hassan Rouhani, le président iranien, a, à ce propos, fait appel à l’élaboration d’une stratégie nationale pour le minage des crypto-monnaies.

Une attention particulière pour le minage des crypto-monnaies

Suite à un examen minutieux concernant les tenants et aboutissants des activités liées aux monnaies numériques, le président iranien s’attelle à présent sur la question du minage des crypto-monnaies. C’est la raison pour laquelle il a fait appel à une stratégie nationale appropriée et bien documentée pour ces opérations.

Le président Hassan Rouhani a soumis sa proposition aux responsables de la Banque centrale d’Iran (CBI), du département de l’énergie ainsi que des ministères des technologies de l’information et de la communication. Il a profité de la 137e session du siège de la coordination économique du pays pour avancer sa requête devant ces branches administratives compétentes.

Le vif de sa requête se résume à la priorisation des réglementations avec une politique claire capable de soutenir les activités de minage sur le territoire iranien. Le président exhorte également l’établissement d’une fourchette de revenu adaptée à l’espace crypto.

La clarté de ces lignes directrices démontre aisément le sérieux avec lequel le gouvernement iranien traite les questions relatives aux activités de crypto-minage.

Soutenir une industrie déjà légalisée

Contrairement à certains pays, l’Iran a déjà reconnu les opérations de minage des crypto-monnaies comme étant une activité licite. Depuis le mois de juillet de l’année dernier, près de mille fermes de minage installées dans le pays ont reçu l’approbation officielle des législateurs iraniens et exercent désormais en toute légalité.

à lire aussi :  La Libra Association annonce la mise en place d’un comité pour le développement technique du réseau

Concernant le taux de hachage, l’Iran représente 4% du taux de hachage mondial du Bitcoin, mais cette performance a doublé depuis septembre dernier.

Pensez-vous également que le développement des crypto-monnaies en Iran pourrait l’aider à passer outre les sanctions américaines ? Faites-nous part de votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X