L’industrie du cannabis s’offre les services de la Blockchain

L’industrie du cannabis s’offre les services de la Blockchain

Actualités
21 octobre 2018 par Clémentine

DMG Blockchain Solution  fera confiance à la Blockchain pour gérer l’approvisionnement mondial de cannabis licite. La logistique du cannabis exploitée pour des raisons légales sera ainsi appuyée par un programme décentralisée.

Le cannabis est également un client de la Blockchain

Au Canada, il y a plus de 120 producteurs de cannabis réglementés selon Santé Canada, cependant, cette filière ne dispose pas assez de ressources (personnel et main d’œuvre) pour fluidifier et contrôler les chaînes d’approvisionnement. Pour offrir une solution moins onéreuse à ce secteur, DMG a proposé l’implémentation de la Blockchain afin de gérer cette logistique en mentionnant l’interopérabilité avec les systèmes existants, l’intégration de nouveaux participants et le rappel de produits défectueux.

A ce propos, Dan Reitzik, PDG de DMG a annoncé que la Blockchain était une solution efficace pour des secteurs spécifiques comme le cannabis. Il déclare que :

« Le secteur émergent du cannabis exige des solutions de gestion des produits et la Blockchain  est le choix le plus logique »

Le cannabis est un marché potentiel qui mérite les services de la Blockchain

Dans son discours, le patron de DMG a déclaré que le secteur du cannabis valait amplement le coup par rapport à d’autres matières, aussi il « la première utilisation de la Blockchain a été Bitcoin (BTC), mais l’utilisation parfaite est la gestion de la chaîne d’approvisionnement pour les produits contrôlés comme le cannabis. »

Effectivement, la dimension économique et financière du cannabis mérite un peu plus d’attention par rapport à d’autres secteurs pour la simple raison que son marché vaut 23 milliards de dollars au Canada. D’autres parts, la gestion d’une telle chaine d’approvisionnement par le biais de la Blockchain apporterait une solution efficace contre les fraudes, les détournements et autres activités illicites via un suivi décentralisé à l’instar du Food Trust d’IBM sur l’industrie alimentaire.

à lire aussi :  On n'y croit pas du tout ! Zuckerburg de Facebook aime blockchain ?

Que pensez-vous de ce projet de DMG ? Réagissez dans la section des commentaires

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X