Industrie 4.0 : pour un gouvernement plus intelligent

Industrie 4.0 : pour un gouvernement plus intelligent

Actualités
22 novembre 2018 par Clémentine

Des responsables sud-coréens ont dévoilé une feuille de route prévoyant l’utilisation des technologies de la quatrième révolution industrielle (4IR), telles que la Blockchain, l’intelligence artificielle (IA), l’Internet des Objets (IoT) et le Big Data pour mettre en place un e-gouvernement plus numérique et plus intelligent.

Une expertise nationale

Depuis septembre, le Ministère de l’administration publique et de la sécurité (MIC) a recueilli les points de vue d’experts civils incluant les universitaires, les figures de proue de l’industrie ou encore les citoyens pour la construction d’un gouvernement intelligent et moderne propice à l’amenuisement des frontières entre l’intelligence humaine et l’intelligence connectée.

On retrouvera entre autres, la participation du gouvernement central, des administrations locales, ainsi que des fonctionnaires chargés du partage et de la mise en œuvre du plan de feuille de route.

Le Ministère étudiera la faisabilité, les contraintes juridiques et institutionnelles des projets présentés par chaque institution, et classifiera les tâches selon leur ordre de priorité.

Souvenons qu’en octobre, une enquête sur la concrétisation d’un projet de gouvernement intelligent a vu le jour. Le ministère en a reçu 52 provenant de 37 institutions.

De par cette enquête, ils ont pu constater que le chatBot des affaires publiques appliquant l’intelligence artificielle et le big data aux affaires administratives, au conseil juridique, à la consultation des affaires civiles est le domaine nécessitant le plus de tâches.

Un grand pas vers l’ère moderne

Selon une annonce officielle du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité (MOIS), les technologies de l’industrie 4.0 sont des composants nécessaires pour relever des défis particuliers liés au système cyber-physique tel que la sécurité associée à des nouvelles technologies de l’information comme l’intelligence artificielle, l’IoT et la vidéosurveillance.

à lire aussi :  L'US Navy instaure un système de Blockchain pour tracer les pièces détachées d’avion

Ces technologies peuvent être appliquées à plusieurs domaines sociaux,que soit en matière de la prévention du crime ou encore dans les installations de production.

Parallèlement, le ministère a avancé que le gouvernement a fait des progrès pour améliorer la transparence des affaires gouvernementales en utilisant la Blockchain dans la protection sociale.

Bien que les technologies de l’industrie 4.0 soient actuellement perçues comme perturbatrices, la Corée du Sud y affirme fièrement son engagement et tient le pari qu’elle améliorera l’avenir.

Que pensez-vous de l’utilisation des nouvelles technologies dans les affaires gouvernementales en Corée du Sud ? Partagez votre opinion dans les commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X