La Blockchain Red Belly promet une vitesse de transaction de 30 000 par seconde (TPS)

La Blockchain Red Belly promet une vitesse de transaction de 30 000 par seconde (TPS)

Actualités
29 septembre 2018 par Victor

Au moment où le Bitcoin (BTC) se limite à 8 transactions par seconde (TPS), la nouvelle Blockchain développée conjointement par CSIRO, une agence scientifique fédérale australienne et l’Université de Sydney prétend atteindre une vitesse de traitement de 30 000 TPS, d’après les résultats du test qu’elle a subi sur le Cloud d’Amazon Web Services (AWS).

La Blockchain australienne traite 30 000 TPS

Baptisée « Red Belly Blockchain » et conçue par le bras technologique Data 61 de CSIRO (l’Organisation de recherche scientifique et industrielle du Commonwealth) et le CSRG (Concurrent Systems Research Group) de l’Université de Sydney, la plateforme a été évaluée sur 1 000 nœuds déployés à l’aide de l’infrastructure Cloud d’AWS dans plus de 14 pays, y compris en Amérique, en Asie et en Europe.

CSIRO a fait état des performances du réseau dans un communiqué datant de mercredi 25. « L’indice de référence avait été établi en envoyant 30 000 transactions par seconde à partir des différentes régions géographiques », avec une latence moyenne de trois secondes. Rappelant que la Blockchain d’Ethereum peut effectuer 15 TPS contre une vitesse de traitement de 8 TPS seulement pour le Bitcoin, la capacité démontrée par Red Belly Blockchain est remarquable.

Red Belly Blockchain répond au problème d’évolutivité

Les applications réelles de la Blockchain « ont du mal à prendre leur envol » en raison de problèmes liés à la consommation d’énergie et à la complexité des « preuves de travail » . Cependant, le groupe (CSIRO et CSDG) a trouvé une alternative.

Au lieu d’utiliser le même mécanisme que celui adopté par les réseaux populaires tels que Bitcoin ou Ethereum, la Red Belly Blockchain s’est construite sur le protocole « déterministe du consensus byzantin« , permettant à la plateforme d’achever des transactions directement après la réception d’un seul message au lieu d’attendre la confirmation des nœuds. (qui fait gaspiller de précieuses secondes).

à lire aussi :  Bitcoin et investissement, une histoire de philosophie

Par ailleurs, « le déploiement de la Red Belly Blockchain sur AWS montre l’évolutivité et la force unique de la technologie Blockchain dans un contexte mondial », selon le Dr Vincent Gramoli, chercheur principal de Data61 et responsable du CSRG dans le communiqué.

Le test arrive à un moment où l’agence scientifique travaille au côté d’IBM pour créer « l’Australian National Blockchain ». CSIRO entend l’utiliser pour faciliter les transactions commerciales et financières à grande échelle des entreprises nationales et internationales à travers les contrats intelligents basés sur la nouvelle Blockchain.

Que pensez-vous de la Blockchain australienne répondant au problème d’évolutivité ? Partagez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X