L’Indonésie songe à réglementer les crypto-monnaies

L’Indonésie songe à réglementer les crypto-monnaies

Actualités
8 juin 2018 par Victor

Les crypto-monnaies vont être considérées comme des produits de base (~commodité) en Indonésie, selon le régulateur financier du pays. Une étude menée a confirmé la désignation ou le statut de produit de base adossé aux monnaies virtuelles. Par ailleurs, le gouvernement songe à une nouvelle réglementation plus élargie autour des autres aspects tels que le trading et la fiscalité.

Légitimer les crypto-monnaies en Indonésie

Il y a eu de nombreuses répressions et des réticences de la part de la banque centrale indonésienne, en ce qui concerne les crypto-monnaies. D’ailleurs, la Bank Indonesia (BI) n’approuve toujours pas les monnaies virtuelles comme un moyen de paiement valide. L’institution financière a émis des avertissements sur les dangers qu’elles représentent en affirmant :

« Toutes les parties sont tenues de ne pas vendre, acheter ou échanger les crypto-monnaies. »

Malgré cela, le conseil de surveillance des échanges de contrats à terme de l’Indonésie (BAPPEBTI) a décrété que les monnaies numériques peuvent être désignées comme des produits de consommation courante.

Le BAPPEBTI a mené une enquête approfondie au cours des quatre derniers mois. D’autres mesures réglementaires régissant le fonctionnement des crypto-bourses au sein du pays vont être adoptées par le gouvernement indonésien très prochainement. La régulation couvrira les activités des fournisseurs de service de porte-monnaies et des entreprises d’exploitation minière.

Dharma Yoga, le chef du bureau de supervision du marché et du développement de BAPPEBTI a déclaré :

« Le PDG de BAPPEBTI a signé un décret pour faire de la crypto-monnaie un produit de base qui pourrait être échangé à la bourse. »

La réglementation couvrira la fiscalité

Selon le régulateur indonésien, les nouvelles règles aborderont les questions en matière de fiscalité, de la prévention du blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. D’autres institutions se joindront au BAPPEBTI. Il s’agit notamment de la Bank Indonesia (BI), de la Financial Services Authority (FSA), de la Direction générale de la fiscalité, du Financial Transaction Reports and Analysis Centre et de l’unité antiterroriste de la Police nationale.

à lire aussi :  La Roumanie dévoile un projet de loi lié aux crypto-monnaies

Les nouvelles mesures empêcheront toute tentative de détournement de fonds et le piratage des plateformes de trading. Il semble que le pays envisage également la mise en place de services de compensation pour le marché à terme des crypto-monnaies.

Bien que certaines institutions traditionnelles soient sceptiques en ce qui a trait aux monnaies numériques, la crypto-communauté indonésienne continue d’investir au sein de l’industrie florissante. Les grandes crypto-bourses comme INDODAX engrangent un nombre incalculable d’utilisateurs actifs, plus que la bourse traditionnelle du pays.

D’après la déclaration de Yoga, le BAPPEBTI fera appel aux entreprises de crypto-monnaies basées dans le pays comme INDODAX. Elles devront soumettre des rapports sur leurs activités et établir des procédures de formation visant à favoriser le développement d’un cadre réglementaire bien défini.

Pensez-vous que les crypto-monnaies devraient être considérées comme des marchandises ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.