Immobilier : Malte sécurise les contrats de location dans la Blockchain

Immobilier : Malte sécurise les contrats de location dans la Blockchain

Actualités
28 juin 2019 par Clémentine

Après une longue période de consultation, le cabinet maltais aurait fini par entériner les projets d’amendement de la loi sur les loyers. Joseph Muscat, le premier ministre maltais, stipule que tous les contrats de location d’un bien établi à Malte seront désormais enregistrés sur la Blockchain.

Pour garantir la sécurité des contrats

« Chaque contrat de location à Malte sera enregistré. Et le système que nous utiliserons pour les enregistrer serait la Blockchain », a déclaré le premier ministre.

Autrement dit, tout contrat non enregistré n’aura plus force de droit sur le territoire maltais, dès que ces réformes auront été mises en application.

En exigeant l’enregistrement des contrats sur une Blockchain, les autorités maltaises cherchent à assurer la protection des contrats contre toute tentative de modification. Désormais, seuls les mandataires autorisés y auraient accès.

De plus, ce serait une aubaine, pour les autorités, de faire valoir les vertus de la technologie Blockchain auprès des Maltais.

« Nous allons maintenant montrer aux gens la valeur ajoutée de cette technologie en l’appliquant à quelque chose qu’ils utiliseront dans leur vie quotidienne », soutient-il.

Renforcer les responsabilités des contractants

Selon M. Muscat, ces amendements dissuaderaient les parties contractantes de se soustraire de leurs responsabilités.

Toutefois, les soucis de sécurité, jugés primordiaux, se heurtent aux questions financières que les développeurs non-expérimentés pourraient ne pas être en mesure de supporter.

Il aurait fallu trouver un équilibre entre ces avantages et les dépenses supplémentaires liées à ces nouvelles réglementations.

Le premier ministre anticipe des solutions fonctionnelles en se tournant vers le secteur de la construction, sachant que ces nouvelles dispositions auront des impacts sur leurs activités.

à lire aussi :  Le Nigeria demande à sa population de s’abstenir de trader des crypto-monnaies

Le gouvernement espère que leur opinion saurait orienter l’application à bon escient de ces modifications législatives.

Que pensez-vous de ce nouveau cas d’utilisation de la technologie Blockchain ? Réagissez dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X