ICO : ces entreprises qui n’ont pas respecté la date de remboursement

ICO : ces entreprises qui n’ont pas respecté la date de remboursement

Actualités
17 novembre 2019 par Océane

Le Wall Street Journal a rapporté  le nom des startups qui avaient promis de rembourser les investissements de leurs clients sur les ICO de 2017, et qui ont pourtant dépassé les échéances annoncées par la SEC. 

Les startups rompent le marché avec la SEC

La Securities and Exchange Commission avait menacé plusieurs entreprises d’ICO d’imposer des amendes plus lourdes en cas de non-remboursement de leurs clients de 2017 suivant un deadline précis. A l’issue de cette date, qui a été dépassée depuis, la majeure partie d’entre elles ont cependant décidé de ne pas respecter le marché.

Parmi elles, Airflox, une entreprise de banque mobile, Paragon Coin, une plateforme Blockchain qui exploite le Cannabis et enfin Gladius, l’entreprise qui offre des solutions de cybersécurité. Pour les deux premières entreprises, la date limite était fixée le 16 octobre tandis que Gladius a été accusé d’avoir ignoré sa pénalité. 

Un procédé qui ne fonctionne pas

Bien que la SEC ait décidé de rendre justice aux innombrables investisseurs victimes de désillusions par rapport aux ICO de 2017, le processus de remboursement ne semble pas fonctionner comme il se doit, étant donné que les entreprises mentionnées en amont ne disposent pas forcément des fonds nécessaires pour rétablir la situation.

Michael S. Dicke , ex avocat spécialisé dans l’application de loi à la SEC déclare :

« J’y ai jeté un coup d’œil et je le considère maintenant comme peu pratique, car pour de nombreux projets, ils ont dépensé l’argent conformément à ce qu’ils ont dit aux acheteurs, sur lesquels ils allaient dépenser de l’argent : construire le projet. […]. Ce type de recours ne fonctionne vraiment que lorsque le représentant peut rembourser ».

Que pensez-vous de ces remboursements de fonds d’investissement imposés par la SEC aux représentants des ICO de 2017 ? Donnez votre avis dans la section commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

 

à lire aussi :  Les autorités néerlandaises prévoient d'octroyer des licences aux crypto-bourses

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X