IBM expédie ses oranges de Singapour vers la Chine en utilisant la Blockchain

IBM expédie ses oranges de Singapour vers la Chine en utilisant la Blockchain

Actualités
6 février 2019 par Victor

Le géant technologique IBM vient d’annoncer le succès de sa cargaison d’oranges-mandarines de Singapour vers la Chine grâce à la Blockchain. Selon la dernière innovation, Pacific International Lines (PIL) et IBM Blockchain utilisent une facture électronique avec un contrat intelligent pour le suivi de 28 tonnes d’oranges de l’usine jusqu’à leur destination finale.

Le suivi d’expédition d’oranges sur la Blockchain

Le projet pilote réalisé avec succès par PIL et IBM Blockchain déploie un connaissement électronique (e-BL) dans le but de réduire l’intervention tierce et le processus administratif à une seconde – qui normalement dure 5 à 7 jours en moyenne.

108 000 oranges ont spécifiquement été expédiées pour la célébration du nouvel an lunaire. Aussi, la technologie du grand registre distribué réduit les coûts liés à l’expédition.

Sur les 28 tonnes, 3 000 cartons sont arrivés à destination avant la date prévue alors que le reste est en cours de route. IBM a choisi de recourir à la Blockchain pour des raisons stratégiques selon les explications d’un porte-parole de l’entreprise.

« Les sociétés qui expédient des denrées périssables comme les mandarines ont besoin d’un traitement efficace des à-côtés administratifs et d’un dédouanement accéléré des cargaisons pour la livraison afin de réduire le temps d’expédition global, ce qui réduit les risques pour les détaillants et offre des options plus récentes aux consommateurs. Toutefois, les processus actuels signifient que les envois d’oranges de Chine peuvent prendre jusqu’à sept jours pour transférer les documents d’expédition essentiels et, en fin de compte, les marchandises. »

Les apports notables d’e-BL

Les oranges proviennent de l’exportateur de mandarines Hupco Pte Ltd. Le PDG de cette entreprise singapourienne semble ravi de l’issu du projet car l’e-BL simplifie le processus d’expédition et ajoute une réelle transparence tout en faisant faire des économies considérables.

à lire aussi :  FINNEY , le smartphone Blockchain signé Sirin Labs sortira le 28 novembre

Au moment de la rédaction de ce rapport, IBM n’a confirmé aucune expédition d’autres fruits.

En tout cas, ce projet montre que la Blockchain peut être mise en œuvre dans des secteurs centralisés du monde entier, réduisant le nombre d’intermédiaires tout en optimisant les bénéfices.

Que pensez-vous de la Blockchain qui se met au service de l’approvisionnement des oranges ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X