Hyperloop : les transports de demain se feront via la blockchain

Hyperloop : les transports de demain se feront via la blockchain

Actualités
12 mai 2018 par Océane

Hyperloop Transportation Technologies a annoncé sa nouvelle méthode de transport futuriste utilisant la technologie Blockchain, selon un rapport d’ETHNews, le 5 mai dernier. Bibop Gresta, le président d’Hyperloop Transportation Technologies a révélé le projet de l’entreprise dans une interview accordée à un célèbre média d’information.

Hyperloop et la Blockchain

D’après la déclaration de Bibop Gresta, Hyperloop recourrira à un contrat intelligent programmé, déployé dans la Blockchain afin de permettre aux voyageurs d’effectuer le paiement de leur trajet. La technologie Blockchain sera éventuellement exploitée dans la première phase d’un système Hyperloop. Il serait possible de réserver des places à l’avance avec n’importe quelle devise.

Sachant que la plupart des gouvernements acceptent uniquement les paiements en monnaies fiduciaires, la méthode de paiement globale proposée par Hyperloop serait un avantage clé – surtout pour les transports transfrontaliers.

Les voyageurs auront, en outre la possibilité, de payer avec la crypto-monnaie de la plateforme.

Avec une équipe pluridisciplinaire composée de plus de 800 ingénieurs originaires de 42 pays différents, Hyperloop TT travaille sur le déploiement de la phase 1 du voyage Hyperloop. Les véhicules dans le tube se déplacent « d’un point A à un point B » puis du « point B au point A. »

La technologie Hyperloop

La firme aérospatiale SpaceX a publié un article décrivant un nouveau mode de transport en août 2013, l’Hyperloop. La technologie apparaît comme un moyen « rapide et peu coûteux » facilitant la libre circulation des « personnes et des biens. » Basé sur le principe de lévitation magnétique, les voyageurs pourront se déplacer à toute allure, soit à plus de 700 miles (environ 1100 kilomètres par heure), et ce, en étant assis sur des nacelles flottantes à l’intérieur d’un tube fermé à basse pression.

à lire aussi :  Pour le SuberBowl, la Ligue de football et NBC ont bloqué une pub sur les crypto-monnaies

Les véhicules naviguant dans ces tubes reposent sur un « coussin d’air » ressemblant à ceux qui recouvrent les surfaces de tables de hockey sur air. C’est un mode de transport souterrain encore en cours de déploiement.

La vitesse de l’Hyperloop constitue une caractéristique significative. L’air du tube à l’intérieur duquel les véhicules flottent est évacué. Pour tout objet en mouvement, une force de friction se développe au point de contact entre l’air et la surface de connexion, qui est de nature négative (opposée).

Développement et programme de lancement

La technologie Hyperloop a été testée par de nombreuses sociétés à travers le monde et le premier prototype opérationnel devrait entrer en service en 2021. Le projet relie Mumbai à Pune, New York à Washington DC, Kansas City à St Louis et Vijayawada à Amravati.

Un modèle commercial de 10 km servant Dubaï et Abu Dhabi est en cours de développement en ce moment même.

rLoop, une autre entreprise, exploite la technologie Blockchain avec les mêmes objectifs qu’Hyperloop TT.

Brent Lessard, le gestionnaire de projet chez rLoop, a déclaré :

Chez rLoop, nous avons réussi à mobiliser, organiser et encourager une communauté distribuée à l’échelle mondiale qui veut investir son temps et ses ressources en vue d’un changement radical. La progression logique pour notre équipe repose sur la Blockchain, et Hyperloop n’en est qu’à ses débuts.

Que pensez-vous du nouveau mode de transport utilisant la technologie Blockchain suggérée par Hyperloop Transportation Technologies ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X