GrosBill, e-commerce de l’High-Tech, acceptera les paiements Ethereum

GrosBill, e-commerce de l’High-Tech, acceptera les paiements Ethereum

Actualités
15 mars 2018 par Océane

GrosBill, la société française de vente de matériel informatique a commencé à adopter la crypto-monnaie, notamment l’Ethereum. Il acceptera bientôt Ethereum en tant que moyen de paiement sur son site afin de satisfaire sa clientèle, mais également pour maximiser ses ventes.

GrosBill accepte l’Ethereum

« Le paiement en Ethereum sur Grosbill, c’est pour bientôt, » a récemment annoncé le magasin d’informatique sur son compte Twitter.

Nombreux sont ceux qui ont réagi en espérant pouvoir utiliser d’autres monnaies numériques comme le Bitcoin, le Nano ou le Ripple.

Face à cette vague de demandes, GrosBill a répondu sur Twitter en affirmant :

Le nombre de réponses reçues autour de cette annonce est juste incroyable. On vous tient au courant de l’arrivée du paiement. Les lutins de la DSI (direction des systèmes d’information) y travaillent à pieds d’oeuvre en ce moment. Bonne chance à eux. »

Se distinguer de la concurrence

Il semble que le choix de l’entreprise s’est porté sur l’Ethereum pour des raisons d’ordre stratégique. Les concurrents de GrosBill n’acceptent pas le commerce en ligne GrosBill acceptera le paiement en crypto-monnaie Ethereum l’Ether, mais le Bitcoin qui a pourtant souffert de frais de transactions exorbitants ces derniers temps. Aussi, l’Ethereum est le moins volatil tout en étant le plus facile à intégrer. « Chaque chose en son temps. Nous devons laisser respirer nos développeurs, » a-t-il ajouté, en laissant comprendre qu’il envisage d’accepter d’autres crypto-monnaies à l’avenir.

L’Ethereum (ETH) s’est largement concentré sur les dApps (applications décentralisées) et la construction du web 3.0, ce qui le différencie du Bitcoin. Son réseau particulier crée les dApps et les autres applications. L’Ether fonctionne comme la crypto-monnaie naturelle de l’environnement reliant les développeurs et les utilisateurs du monde entier.

à lire aussi :  Australie : des escrocs subtilisent 50 000 dollars en Bitcoin en intimidant des migrants

Toujours en comparaison avec son plus grand rival, le Bitcoin, une transaction sur le réseau Ethereum peut se dérouler en à peine quelques secondes (15 secondes environ, qui est le temps de confirmation de la transaction, sauf cas particuliers). Le Bitcoin a besoin d’une dizaine de minutes.

Toutefois, l’Ethereum a rencontré des difficultés au niveau de son réseau, il y a quelque temps. La congestion causée par les CryptoKitties, un jeu en ligne  basé sur l’Ethereum, a attiré un tel engouement que les ventes et l’achat des chats virtuels en ETH ont, un temps, considérablement accru le temps de validation des transactions. L’Ether est une unité de compte ainsi qu’un moyen d’échange dans l’écosystème des CryptoKitties.

Même si le paiement en ETH est plutôt rare en France, l’Ethereum fait partie des crypto-monnaies les plus utilisées, après le Bitcoin. L’audace de GrosBill lui fait honneur, le futur nous dira s’il portera ses fruits. Affaire à suivre.

Que pensez-vous du fait que GrosBill accepte les crypto-monnaies et qu’il ait choisi l’Ethereum au lieu du Bitcoin ou d’autres altcoin ? Faites-nous part de votre avis dans la section des commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X