Une grande banque africaine menace de fermer les comptes associés aux crypto-monnaies

Une grande banque africaine menace de fermer les comptes associés aux crypto-monnaies

Actualités
2 décembre 2018 par Clémentine

L’Union Bank, la plus ancienne banque commerciale du Nigeria, aurait l’intention de clôturer de nombreux comptes liés aux crypto-monnaies, une décision qui a provoqué le trouble et la panique des investisseurs ouest-africains.

C’est la panique !

Selon Munachi Ogueke, co-fondateur de Cryset LLC, une plateforme de trading de bitcoin basée à Lagos, plusieurs clients méfiants auraient alors soldé leur compte de peur qu’ils soient gelés par l’institution financière.

Tout a commencé par une mise en garde envoyée aux titulaires de comptes cette semaine :

« Afin de garantir la sécurité des fonds de nos clients, Union Bank surveillera désormais les comptes utilisés pour les transactions en crypto-monnaies et pourra imposer des restrictions, y compris la fermeture de ces comptes. »

Cette décision fut surprenante, étant donné que l’interdiction formelle des crypto-devises au Nigeria n’est mentionnée nulle part.

Toutefois, l’Union Bank affirme ne se conformer qu’aux avertissements antérieurs de la Banque centrale du pays, la BCN, sur les crypto-transactions.

Or, celle-ci interpelle uniquement les banques secondaires à « ne pas utiliser, détenir ou trader des monnaies virtuelles en attendant une réglementation précise » des autorités compétentes. Cette déclaration n’appuie en rien une éventuelle fermeture de compte.

Peur du blanchiment d’argent ?

Une rumeur circule selon laquelle l’Union Bank aurait reçu l’aval de la BCN pour clôturer le compte de ses clients sans devoir aucune explication au préalable. D’après M. Ogueke :

« Les banques et autres institutions financières ont l’autorité et peuvent mettre fin à la relation avec ses clients à tout moment lorsqu’elles ne sont pas satisfaites des contrôles de LAB/CFT (lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme) qui leur permettent de se conformer aux exigences d’identification, de vérification et de surveillance des transactions. »

Dans la foulée, il déclare :

« Qu’en l’absence de toute réglementation de la BCN, c’est comme si elle accordait son aval aux banques comme Union Bank, de fermer les comptes des crypto-clients dans la mesure où il y a violation des exigences de contrôle contre le blanchiment d’argent et transactions suspectes ».

Malgré les doutes qui subsistent, l’Union Bank précise que la décision de surveiller les comptes est une mesure de vigilance et non le fait qu’elle soupçonnerait certains clients de contrevenir aux lois de prévention contre le blanchiment d’argent.

à lire aussi :  Les crypto-monnaies sont la principale source de revenus de 12% des russes

Que pensez-vous de cette attaque contre l’industrie des crypto-monnaies de l’Union Bank ? Faites-le nous savoir dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X