Le gouvernement US va vendre pour 10 millions de Bitcoin et Bitcoin Cash


Le gouvernement américain prévoit de vendre les bitcoins confisquées et saisis dans le cadre d’une affaire de drogue aux opioïdes dont la valeur s’élève maintenant à près de 10 millions de dollars à la suite de la récente flambée des prix.

Le bureau du procureur américain dans l’État de l’Utah travaille maintenant rapidement pour vendre les 513.1490393 bitcoins (BTC), d’une valeur d’environ 7,9 millions d’euros aux cours actuel. Un nombre presque égal de bitcoin cash (BCH) est également à vendre (512.9274588), d’une valeur de près de 945 000 €.

Selon l’ordonnance du tribunal:

« Le BTC et BCH ont été transférés dans un portefeuille du gouvernement. En raison de la volatilité du marché des cryptomonnaies, le BTC et le BCH risquent de perdre de la valeur pendant la procédure de confiscation… Pour ces raisons, les Etats-Unis demandent une vente interlocutoire. »

L’ordonnance précise en outre que les crypto-monnaies seront vendues et converties en dollars américains en utilisant un ou plusieurs échanges commerciaux de crypto-monnaie par incréments de 50 coins ou moins, dans l’idée de se prémunir contre la perte ou la fraude. Le produit dela vente sera déposé sur le compte d’attente du fonds de confiscation du Trésor.

Selon les documents de la cour, le juge de district américain Dale Kimball a approuvé la vente des crypto-monnaies confisquées le 12 décembre après que les procureurs dans l’affaire ont déposé une demande de vente le même jour.

L’affaire concerne un homme de l’Utah, Aaron Shamo, qui a été accusé d’avoir dirigé un réseau de médicaments opioïdes de plusieurs millions de dollars dans une banlieue de Salt Lake City en novembre 2016, et qui a été considéré comme l’une des plus grosses arrestations de ce type dans le pays, selon un rapport de l’Associated Press.

Shamo et son partenaire présumé, Drew W. Crandal, ont été accusés de vendre de faux médicaments sur un marché noir d’internet. Les gains en bitcoin saisis valaient moins de 500 000 $ lorsque Shamo a été arrêté, selon un autre rapport de l’AP.

En 2015, le gouvernement américain a organisé plusieurs ventes aux enchères de bitcoin obtenues grâce à son enquête sur le marché noir de Silk Road (qui était une place de marché de la drogue), aujourd’hui disparu. En septembre, le gouvernement a finalement pris possession du produit de ces ventes aux enchères après une longue bataille juridique avec Ross Ulbricht, l’opérateur de Silk Road condamné, qui avait cherché à récupérer les fonds.

En juin, le gouvernement sud-coréen a également cherché à mettre aux enchères 216 bitcoins confisqués lors d’une enquête criminelle en 2016.

à lire aussi :  L'émergence du bitcoin (revue)

Et, en Europe, il semble aussi possible d’obtenir des substances à la limite de la légalité ou interdits dans certains en payant en Bitcoin. Comme le rappel l’affaire de la fuite des documents de l’équipe En Marche lors de l’élection présidentielle en France.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

source : coindesk


Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. miguel sobreira dit :

    C’est vraiment des voleur l’état, il cherche n’importe quoi pour ce faire de l’argent… Mais pour critique la oui il sont là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X