Le gouvernement chinois finance une ville Blockchain de la Malaisie

Le gouvernement chinois finance une ville Blockchain de la Malaisie

Actualités
1 mai 2019 par Océane

La Chine aurait investi dans une ville Blockchain de Malacca en Malaisie selon les dernières nouvelles. Le gouvernement soutient la construction d’une ville basée sur la technologie du grand registre distribué d’après un communiqué de presse publié le 26 avril.

Faire de la Malaisie une destination touristique de premier choix

China Wuyi, une entreprise de construction et d’ingénierie ainsi que le réseau d’investissement SWT International Sdn Bhd ont conjointement construit un projet financé par le gouvernement chinois.

Ils sont en train de développer une ville Blockchain baptisée Melaka Straits City à Malacca. La première phase de collecte de fonds pour ce projet ambitieux devrait réunir 500 Ringgits malaisiens, soit 120 millions de dollars.

L’infrastructure de la ville recourrira à la technologie du grand registre distribué (DLT). Elle utilisera une plateforme nommée DMI pour offrir la monnaie virtuelle native DMI aux utilisateurs et investisseurs.

Le jeton numérique devrait servir de fonds pour les paiements de services gouvernementaux au sein de la ville.

Les touristes qui viennent visiter Melaka Straits City échangeront leurs monnaies fiduciaires avec le DMI en toute simplicité.

Lim Keng Kai, le directeur du projet a expliqué :

« Notre société utilise des technologies de pointe de la Blockchain et les intègre dans l’industrie traditionnelle pour faire de la Malaisie une destination touristique de classe mondiale. Nous avons l’approbation du gouvernement pour assainir ces terres et nous avons dressé d’excellents plans pour la région. »

Les efforts chinois en termes d’investissement

La présence de la Chine dans la région Pacifique se fait de plus en plus forte grâce au soutien financier dans les infrastructures et les municipalités.

à lire aussi :  L’homme le plus riche de l’Inde confirme son engagement dans la Blockchain

Le pays du milieu a mobilisé 6 milliards de dollars sous forme de prêts concessionnels et autres sur les 7 dernières années à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Le gouvernement russe semble faire de même. Il soutient le lancement d’un centre Blockchain en Corée du Sud – dans la ville de Busan. De son côté, la Corée veut créer un projet similaire à la Crypto Valley de Zoug.

« Nous avons besoin d’un endroit pour nous concentrer sur l’industrie coréenne des crypto-monnaies, comme la Crypto Valley de la Suisse », a déclaré Oh Jung-geun, le président de l’Association coréenne pour la convergence financière dans le domaine des TIC.

Que pensez-vous du financement d’une ville Blockchain en Malaisie par la Chine ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X